Vous recherchez une actualité
Actualités

PARODONTITE: Des myrtilles pour éviter la plaque

Actualité publiée il y a 4 années 3 mois 1 semaine
Journal of Agricultural and Food Chemistry

La maladie des gencives (gingivite, parodontite) est une affection fréquente chez l’adulte liée à la formation de la plaque dentaire. L’extrait de myrtilles, grâce à ses polyphénols permet d’inhiber avec succès la croissance d’une des principales espèces de bactéries associées à la parodontite, Fusobacterium nucleatum et d’empêcher la formation de biofilms bactériens ou de la plaque dentaire. Ces conclusions, présentées dans la revue Journal of Agricultural and Food Chemistry, ajoutent aux bénéfices déjà documentés des myrtilles et plus largement des fruits rouges.

Les maladies des gencives sont liées à la formation de biofilms bactériens ou de plaques sur les dents, ce qui entraîne une inflammation des gencives. Les gencives deviennent rouges et enflées, saignent, la plaque durcit et forme du tartre, l'infection peut se propager et détruire le tissu de soutien des dents, menaçant la stabilité des dents. Dans certains cas de parodontite, un traitement antibiotique sera nécessaire. Cependant, ces scientifiques montrent, qu'un extrait d'un produit naturel, la myrtille, pourrait aussi contribuer à prévenir la formation de la plaque dentaire, voire l'éliminer. Une nouvelle thérapie, naturelle, qui pourrait donc réduire le recours aux antibiotiques.


Ici, les chercheurs de l'Université de Laval, ont recherché des composés antibactériens naturels pour traiter les maladies des gencives. En étudiant les polyphénols des myrtilles, déjà connus pour lutter contre certains agents pathogènes d'origine alimentaire, ils montrent qu'ils peuvent contribuer à éliminer Fusobacterium nucleatum, l'une des principales espèces de bactéries associées à la parodontite. Ainsi, en laboratoire, les extraits polyphénoliques

· inhibent avec succès la croissance de ces bactéries et les empêche de former des biofilms,

· bloquent une voie moléculaire impliquée dans l'inflammation, un élément clé de la maladie des gencives.

Une première étape au développement d'un dispositif oral (pastille), qui pourrait libérer lentement ces extraits pour traiter la parodontite.