Vous recherchez une actualité
Actualités

Premier rapport mondial sur le HANDICAP: Plus d'1 milliard de personnes concernées

Actualité publiée il y a 8 années 10 mois 4 semaines
OMS

Ce chiffre ne peut manquer d’évoquer l’urgence de développer des politiques de santé et sociales pour favoriser l’intégration des handicapés dans nos sociétés. D’autant que ce premier Rapport mondial sur le handicap produit conjointement par l’OMS et la Banque mondiale insiste sur le mauvais état de santé des handicapés, sur un accès moindre à l’éducation et sur des taux plus élevés de pauvreté. Face à la déficience évidente de services mis à disposition des personnes handicapées et trop nombreux obstacles rencontrés au quotidien, ce bilan apporte aussi des outils pour faciliter l’accès aux soins de santé, à la réhabilitation, à l’éducation et à l’emploi.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Environ 15% des habitants de la planète vivent avec une forme de handicap, dont 2 à 4% soit près de 200.000 personnes, avec des handicaps sévères. La prévalence mondiale du handicap révélée par ce rapport dépasse donc les précédentes estimations de l'OMS (10% environ) des années 1970. Cette augmentation de la prévalence du handicap est en hausse aussi, en raison du vieillissement de la population, de la propagation rapide des maladies chroniques et du fait, enfin, d'un dépistage plus systématique du handicap. Les enfants sont aussi fortement touchés : chez les enfants âgés de 0 à 14 ans, on estime que 95 millions d'enfants sont concernés dont 13 millions par un handicap sévère.


L'absence de politiques pour les Handicapés et l'insuffisance des services restent criantes: D'après les données obtenues dans 4 pays d'Afrique australe, seuls 26 à 55 % des personnes bénéficient de la réadaptation médicale dont elles avaient besoin, seuls 17 à 37 % bénéficient des aides techniques nécessaires, seuls 5 à 23 % ont accès à une formation professionnelle adéquate et seuls 5 à 24 % bénéficient des services d'aide sociale. Concrètement, les personnes handicapées ont, selon des données plus larges en provenance de 51 pays, une probabilité double de juger insuffisantes les compétences des professionnels de santé pour leurs besoins, quatre fois plus élevée de ne pas être bien traitées et presque trois fois plus élevée de se voir refuser les soins de santé dont elles ont besoin… Aux États-Unis, une enquête récente conclut que 42 % des personnes handicapées signalent ne pas avoir pu sortir du lit, faute d'aider à domicile. Sur le plan de l'emploi, le taux d'activité s'élève, en moyenne et dans le monde à 44% vs 75% pour les personnes sans handicap.

9 recommandations concrètes pour améliorer la vie des personnes handicapées:

· Permettre l'accès à tous les systèmes et services ordinaires

· Investir dans des programmes et services spécifiques pour les personnes handicapées

· Adopter une stratégie nationale et un plan d'action sur le handicap

· Impliquer les personnes handicapées

· Développer les ressources humaines

· Prévoir un financement suffisant et améliorer l'accessibilité économique

· Sensibiliser le grand public et lui faire mieux comprendre le handicap

· Améliorer la collecte des données sur le handicap

· Renforcer et soutenir la recherche sur le handicap

Ces actions recommandées aux gouvernements et à leurs partenaires apportent une contribution importante à la mise en œuvre de la Convention relative aux droits des personnes handicapées mais ont, pour objectif final essentiel, de contribuer à l'instauration nécessaire, pour le bien de tous, d'une société favorable à l'épanouissement des personnes handicapées.

Autres actualités sur le même thème