Vous recherchez une actualité
Actualités

REJET SOCIAL: Un spray d'ocytocine pour regagner en confiance

Actualité publiée il y a 7 années 1 mois 2 semaines
Psychoneuroendocrinology

On l'appelle hormone de l'amour, du bien-être ou parfois de la confiance et ses bienfaits ont déjà été démontrés dans de nombreux aspects de la communication sociale. Mais un simple spray nasal d'ocytocine pourrait-il aider à faire confiance et à mieux s’intégrer, en cas de rejet social ? Cette petite étude de l'Université Concordia (Canada) le suggère en tous cas

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Une molécule étonnante que l'ocytocine, étudiée pour son rôle dans l'accouchement et l'allaitement, car alors naturellement sécrétée par la femme, et dont on a démontré sa capacité à réguler l'émotion, améliorer la fonction cérébrale dans l'autisme, à soulager le stress ou encore à renforcer la parentalité. Pourrait-elle aussi soulager la dépression et résoudre les troubles de la communication sociale ?


Ici, 100 étudiants, âgés de 18 à 35 ans, ont reçu soit un spray nasal d'ocytocine (dose de 24IU) ou un spray placebo. La situation de rejet social était simulée par un entretien au cours duquel un enquêteur se comportait de manière hostile et méprisante, suscitant volontairement ce sentiment de rejet social. Avant et après le traitement, les participants ont rempli un questionnaire évaluant leur humeur.

Les auteurs constatent qu'une inhalation d'ocytocine permet au sujet, d'humeur négative en raison d'un sentiment de rejet social, de regagner en confiance, vis-à-vis des autres.

Regagner en confiance avec l'ocytocine : La théorie des chercheurs est que les gens qui souffrent d'une forte humeur négative en réponse au rejet social pourraient regagner en confiance avec l'ocytocine. Leur explication, l'ocytocine intranasale pourrait favoriser la confiance en amortissant le «circuit de la peur » dans le système nerveux central en situation de détresse, et en activant des circuits du cerveau favorisant un comportement pro-social.

Enfin, l'ocytocine pourrait présenter des bénéfices cliniques importants pour les personnes en détresse aiguë.

Source: Psychoneuroendocrinology online June 12 2013 doi.org/10.1016/j.psyneuen.2013.05.006 Stress-induced negative mood moderates the relation between oxytocin administration and trust: Evidence for the tend-and-befriend response to stress? (Visuel Fotolia)

Autres actualités sur le même thème