Vous recherchez une actualité
Actualités

SARCOME de KAPOSI: Le détecter avec un smartphone

Actualité publiée il y a 8 années 2 semaines 1 jour
CLEO 2013

Un « plug-in » composé d’un capteur optique et de puces « microfluidiques » jetables (vignette) pour diagnostiquer en temps réel le sarcome de Kaposi -un cancer lié au sida- c’est ce que ces ingénieurs de l'Université Cornell ont développé. Un dispositif présenté à la Conference on Lasers and Electro Optics (CLEO: 2013) qui pourrait rendre de grands services aux pays en développement, où l'accès aux soins médicaux et aux tests de laboratoire reste limité.


C'est un dispositif ultra portable qui permet de déterminer si oui ou non l'ADN viral est présent dans un échantillon, explique David Erickson, ingénieur, qui a développé la technique avec son étudiant diplômé, Matthew Mancuso. La technique pourrait également être adaptée pour détecter l'infection à E. coli ou au VHC.

Contrairement aux autres méthodes qui utilisent des smartphones pour le diagnostic, ce nouveau système est chimique et n'utilise pas la caméra intégrée du téléphone. Des nanoparticules d'or sont combinées avec des fragments d'ADN courts qui se lient aux séquences d'ADN de Kaposi, et cette solution est ajoutée à une puce microfluidique. En présence de l'ADN viral, les particules s'agglomèrent (Visuel ci-contre) ce qui perturbe la transmission de lumière à travers la solution, ce qui provoque un changement de couleur mesurable par un capteur optique relié à un téléphone intelligent par l'intermédiaire du port micro-USB. Lorsque peu ou pas d'ADN du virus est détecté, la solution est rouge vif, à des concentrations plus élevées, elle devient plus violette (Visuel de droite), ce qui permet de quantifier la quantité de l'ADN de Kaposi.

La méthode est assez simple pour que les utilisateurs puissent faire le diagnostic avec un minimum de formation. Ces chercheurs travaillent aujourd'hui à la finalisation, pour l'année prochaine, d'un système portable pour la collecte, le contrôle, et le diagnostic adapté au monde en développement.

Source: CLEO via Eurekalert (AAAS) Detecting disease with a smartphone accessory (Visuels@ Matthew Mancuso, vignette CLEO "Photograph of 1cm x 1cm optofluidic chip for direct detection of viral nucleic acids")

Autres actualités sur le même thème