Vous recherchez une actualité
Actualités

TABAC: Plus de Français essaient d'arrêter

Actualité publiée il y a 5 années 8 mois 1 semaine
Ministère de la Santé

Ce sont des résultats modestes mais significatifs, et encourageants selon le Ministère de la Santé. Les dernières données du Baromètre santé Inpes 2014 font apparaître quelques progrès, sur la réduction du nombre de fumeurs réguliers, la proportion d’ex-fumeurs et les intentions d’arrêt du tabac, ou encore sur la réduction du tabagisme chez les femmes. De premiers résultats qui confirment la nécessité de poursuivre la politique engagée et de l’intensifier, alors que la prévalence tabagique reste globalement élevée en France avec 34% de fumeurs.


Quelques chiffres :

· le nombre de fumeurs réguliers (qui fument tous les jours) est en légère baisse (de 29,1% en 2010 à 28,2% en 2014),

· la proportion d'ex-fumeurs a augmenté (de 29,2% en 2010 à 31% en 2014),

· la part des fumeurs ayant fait une tentative d'arrêt dans l'année passe de 25,2% à 29%,

· la prévalence du tabagisme régulier chez les femmes est passée de 26% en 2010 à 24,3% en 2014.

Toutefois,

· la prévalence tabagique reste élevée en France avec 34% de fumeurs actuels

· la prévalence tabagique en France reste largement supérieure à celle de nombreux autres pays occidentaux,

· la prévalence de l'expérimentation reste extrêmement élevée (près de 80%).

Quelle politique ?

Après le lancement du Programme national de réduction du tabagisme (PNRT) en septembre dernier, comportant une campagne d'information, un triplement du forfait substitut nicotinique pour les jeunes de 20 à 25 ans, l'encadrement de la publicité pour les cigarettes électroniques, de nouvelles mesures sont attendues :

- le paquet neutre de cigarettes,

- les espaces de vente sans publicité,

- les véhicules sans tabac en présence d'enfants,

- l'interdiction de la publicité pour les cigarettes électroniques,

- l'interdiction de vapoter dans certains lieux publics,

- l'habilitation des policiers municipaux à exercer les contrôles de la règlementation liée au tabac,

- L'interdiction des arômes artificiels,

- La transparence du lobbying de l'industrie du tabac.

Mieux protéger les femmes : Alors que l'incidence du cancer du poumon est en forte hausse chez les femmes, que le taux de tabagisme des Française reste le plus élevé d'Europe, un pictogramme « femmes enceintes » apparaîtra systématiquement sur tous les paquets de cigarettes dans un délai de six mois, pour sensibiliser les femmes aux dangers du tabac pendant leur grossesse. Enfin, les jeunes ne seront pas oubliés, ni leur appétence pour la cigarette électronique, dont l'encadrement sera renforcé pour éviter tut effet passerelle vers le tabac. Rappelons que la vente de cigarettes électroniques aux mineurs est interdite depuis juin 2013.

Autres actualités sur le même thème