Vous recherchez une actualité
Actualités

Thérapie HELMINTHIQUE: Des vers parasites contre les maladies auto-immunes?

Actualité publiée il y a 4 années 6 mois 1 jour
Nature Genetics

C’est que les chercheurs appellent la thérapie helminthique ou par inoculation de vers parasites (helminthes). Des vers parasites du porc pourraient apporter de nouveaux traitements pour plusieurs maladies humaines, les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI), l'arthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques, le diabète et même l'autisme, selon cette étude de l’Université de Melbourne qui cartographie les gènes d'un ver parasite des porcs. Ses conclusions, présentées dans la revue Nature Genetics, décryptent comment le ver trichocéphale du porc, qui provoque des maladies chez l’animal, peut réduire considérablement les symptômes des maladies auto-immunes chez l’homme.

Bien que le ver Trichuris suis (oeuf ci-contre) ou ver trichocéphale de porc provoque des pertes dans le bétail, il ne provoque pas de maladie chez l'homme et, tout au contraire, il pourrait permettre d'améliorer les symptômes dans un certain nombre de maladies humaines. En revanche, le trichocéphale humain (Trichuris trichiura) qui infecte environ 1 milliard de personnes et principalement des enfants dans les pays en développement, entraîne la dysenterie, la malnutrition et freine le développement physique et mental.


Le Dr Aaron Jex en sciences vétérinaires, auteur principal de l'étude confirme que les humains atteints de maladies auto-immunes et infectés par le ver trichocéphale du porc peuvent voir leurs symptômes considérablement réduits. Son équipe a donc décrypté la séquence génétique du ver et identifié les protéines utilisées par ce ver pour interagir avec nos systèmes immunitaires. Ce premier pas va contribuer à mieux comprendre le développement des maladies auto-immunes chez les humains.

Enfin, cette recherche ajoute au nombre croissant de preuves suggérant que la thérapie helminthique, un traitement qui nécessite l'inoculation de parasites intestinaux, tels que ce ver du porc, pourrait effectivement guérir de maladies auto-immunes. Le principe de la thérapie repose à nouveau sur le principe de l'hygiène et sur la privation du système immunitaire par un environnement ultra aseptisé, d'une exposition suffisante aux agents pathogènes et aux parasites. L'inoculation de ces parasites pourrait aider à réinitialiser un système immunitaire défectueux. Ainsi, une précédente étude de la Clinique Cleveland montre l'efficacité de la thérapie dans la maladie de Crohn.

Cependant, cette thérapie n'en est qu'à ses débuts au plan des preuves scientifiques. En effet, les essais cliniques sont particulièrement difficiles à organiser car les helminthes sont des pathogènes vivants et n'ont pas été officiellement approuvé comme agents thérapeutiques par une agence sanitaire, bien que l'agence américaine FDA ait accordé au trichocéphale de porc le statut de Médicament expérimental (Investigational New Drug ou l'équivalent de notre RTU).

Source: Nature Genetics (In Press) via Eurekalert (AAAS) Parasitic worms of pigs could provide new treatments of human diseases et Cleveland Clinic Pig Whipworm ‘Smoothie' May Help Crohn's (Visuels Ovamed)

Autres actualités sur le même thème

Pages