Vous recherchez une actualité
Actualités

ALZHEIMER: La stimulation cérébrale pour soulager les symptômes?

Actualité publiée il y a 8 années 7 mois 2 semaines
New Scientist- Annals of Neurology

Il s’agit en fait de stimulation cérébrale profonde, une technique douce, qui pourrait s’avérer efficace pour le traitement de la maladie d’Alzheimer et la technique ne doit pas, en fait, même s’il s’agit d’impulsions électriques, être confondue avec la thérapie par électrochocs parfois utilisée en cas de dépression très sévère. Cette étude qui devait évaluer la sécurité de la technique, publiée dans l’édition du 23 novembre, du New Scientist, après la publication de l’essai dans les Annals of Neurology.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Cet essai d'innocuité a été mené chez 6 patients atteints de la maladie d'Alzheimer. La technique consiste à implanter chirurgicalement des électrodes dans le cerveau des patients et d'envoyer une série d'impulsions électriques à la région ciblée du cerveau. Si l'objectif des chercheurs était de tester la sécurité de la technique, certains des patients de l'étude ont montré une légère amélioration.


Ces chercheurs de l'Université de Toronto, de l'Université de Zurich et de l'Université Johns Hopkins ont examiné l'effet de la stimulation cérébrale profonde sur la taille et le fonctionnement de l'hypothalamus, impliqué dans la mémoire. Les chercheurs pensaient que la stimulation électrique de cette zone du cerveau pourrait modifier l'activité des circuits de la mémoire chez les patients atteints de début de maladie d'Alzheimer (MA). L'objectif principal était de s'assurer que la méthode est acceptable pour le lancement d'essais plus importants. Les chercheurs ont mesuré les changements dans l'activité des différentes structures cérébrales par différentes techniques d'imagerie cérébrale, à 1, 6 et 12 mois après la stimulation cérébrale profonde. Les chercheurs constatent que, comparativement aux mesures de base:

• Un mois après, 3 patients montrent une légère amélioration dans le fonctionnement et 3 patients une légère détérioration.

• 6 mois après, 4 patients montrent une amélioration dans le fonctionnement et 2 aucun changement ou une aggravation.

•12 mois après, 1 patient montre une amélioration, 5 une aggravation.

Un peu mieux qu'attendu: Lorsque ces résultats sont comparés à l'évolution attendue chez un patient typique atteint par la maladie d'Alzheimer, il s'avère que 2 des participants ont montré un déclin moins sévère que prévu, un des patient un déclin plus sévère que prévu, 3 patients un déclin tel qu'attendu. Quand les chercheurs cartographient les zones du cerveau affectées par le traitement, les régions impliquées dans la mémoire s'avèrent bien activées chez les six patients. La stimulation de l'hypothalamus a bien entraîné l'activité des circuits de la mémoire. Après 1, 2 et 12 mois, tous les patients ont bien montré une activité accrue dans les zones du cerveau touchées par la maladie.

Selon les auteurs, dans cette expérience, la technique s'est avérée sûre et la stimulation cérébrale profonde a produit des changements importants et durables dans l'activité des régions cérébrales généralement dysfonctionnelles chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer.

Source: New Scientist November 23 2011 Alzheimer's damage reversed by deep brain stimulation, Annals of Neurology 4 AUG 2010 DOI: 10.1002/ana.22089 A phase I trial of deep brain stimulation of memory circuits in Alzheimer's disease

Accéder aux dernières actualités sur la Maladie d'Alzheimer

Accéder au Dossier sur la Maladie d'Alzheimer, pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème