Vous recherchez une actualité
Actualités

AUDITION: Une protéine pour réduire la perte auditive liée au bruit

Actualité publiée il y a 6 années 3 mois 1 semaine
The FASEB Journal

Cette recherche de l’Université de Portland montre comment un niveau de bruit excessif active certaines cellules spécifiques dans l'oreille interne qui vont se détacher et endommager la barrière "hémato" située au niveau des capillaires. Au-delà, les chercheurs identifient une protéine qui pourrait permettre de réduire la perte auditive liée au bruit.


Cette équipe de l'Oregon a cherché à comprendre les mécanismes moléculaires de la perte auditive liée au bruit, suffisamment bien si possible, pour parvenir à l'atténuer. La recherche a été menée sur 3 groupes de souris âgées de 6 à 8 semaines. Un groupe de souris a été exposé à 120 décibels pendant 3 heures par jour durant 2 jours, un second groupe également exposé au bruit a reçu une injection de facteur dérivé de l'épithélium pigmentaire (PEDF)* avant l'exposition, un troisième groupe a servi de témoin.

L'injection de PEDF parvient à réduire la perte d'audition : *Le PEDF est une protéine présente chez les vertébrés actuellement testée pour le traitement de maladies comme les maladies cardiaques et le cancer. Les cellules qui produisent PEDF présentent une morphologie spécifique qui permet une bonne couverture de la paroi des vaisseaux capillaires.

Chez les animaux exposés au bruit, les chercheurs constatent des changements dans les mélanocytes situés dans l'oreille interne. Ils montrent en particulier, qu'un type de cellules hybrides, les « macrophages résidents des tissus périvasculaires » (PVM/Ms), ayant les caractéristiques à la fois des macrophages et des mélanocytes, joue un rôle essentiel dans l'audition, entre autres, en secrétant cette molécule de signalisation, le facteur dérivé de l'épithélium pigmentaire (PEDF). L'équipe identifie un lien significatif entre des anomalies des PVM/Ms et l'éclatement de la barrière endothéliale liée au traumatisme acoustique à l'oreille des souris : Le traumatisme sonore pousse les cellules PVM/Ms à se détacher des parois des capillaires, les cellules endothéliales se desserrent et la production de PEDF est réduite.

Or l'injection de PEDF à l'oreille endommagée des souris, parvient à réduire la perte d'audition.

Alors que la perte d'audition liée au bruit, fréquemment accompagnée d'acouphènes ou d'une hypersensibilité sonore est une affection fréquente qui peut entraîner des problèmes de communication jusqu'à l'isolement social, explique l'auteur de l'étude, le Pr Shi Xiaorui, de l'Oregon Hearing Research Center, PEDF constitue une cible thérapeutique prometteuse, qui devra encore être testée chez l'Homme.

Source: The FASEB Journal September 2013 doi: 10.1096/fj.13-232892 Perivascular macrophage-like melanocyte responsiveness to acoustic trauma—a salient feature of strial barrier associated hearing loss

Accéder aux actualités sur l'Audition

Autres actualités sur le même thème