Vous recherchez une actualité
Actualités

AVC: Un patient sur deux restera handicapé au quotidien

Actualité publiée il y a 6 années 11 mois 1 semaine
BEH-InVS

Plus de 500.000 personnes touchées chaque année. Difficultés à marcher ou à accomplir des actes du quotidien, la majorité des patients ayant subi un AVC souffrent toujours de séquelles. Ainsi 9 patients sur 10 en institution, victimes d’AVC sont handicapés dans leur quotidien. Ces résultats publiés dans le Bulletin hebdomadaire de l’Institut de Veille sanitaire (BEH), montrent une prévalence plus élevée que prévue de l’AVC et la nécessité d’améliorer leur prévention et leur prise en charge pour réduire ces séquelles qui pèsent lourd pour les patients et sur la participation sociale.

On sait que l'AVC est un événement grave, souvent responsable de séquelles qui affectent la qualité de vie des patients. Responsable de plus de 100.000 hospitalisations en France, chaque année, son incidence estimée serait de 144/ 100.000 chez les hommes et 92,3/100.000 chez les femmes. C'est la troisième cause de mortalité pour les hommes et la première pour les femmes. Les objectifs de cette étude étaient donc d'estimer la prévalence des accidents vasculaires cérébraux (AVC) et de leurs séquelles dans la population française, dont les difficultés engendrées pour les activités de la vie quotidienne (ADL). Les données ont été recueillies via le système Handicap‑santé par entretien en face‑à‑face sur un volet « ménages » et un volet « institution » (HSI, en 2009). L'étude a porté au total sur 29.931 personnes à domicile et 9.104 personnes en institutions.


Un patient sur deux reste handicapé dans son quotidien : La prévalence des antécédents d'AVC s'élève à 1,2% et celle des séquelles à 0,8%. 41% des survivants n'ont plus de symptômes, un mois après l'AVC, mais 25% présentent un handicap léger ou modéré et 34% ne peuvent marcher sans assistance. L'étude a permis de préciser ces données, confirmant que les séquelles les plus fréquentes étaient des troubles de l'équilibre et de la mémoire (42%). Ainsi, 51% des patients avec séquelles déclarent une grande difficulté à se déplacer, 45,3% des difficultés pour des activités au quotidien et ce chiffre atteint 90% pour les patients en institution. Enfin, les séquelles neurologiques des AVC sont fréquentes et graves avec un retentissement important sur le quotidien. Un mois après l'AVC, le handicap persiste pour 59% des survivants.

Parmi les patients avec séquelles, les handicaps sont nombreux :

· Un peu plus du tiers des patients souffrent d'une atteinte motrice d'un ou plusieurs membres,

· 1 patient sur 3 de troubles du langage

· 1 patient sur 3 de troubles de l'articulation.

· Près d'un quart de troubles visuels

· 1 sur 5 des troubles sensitifs

· 16,5% d'incontinence urinaire

· 13,3% de troubles de la déglutition

Un taux élevé de séquelles en institutions: Parmi les personnes avec séquelles d'AVC rési­dant en institution, 86,8% ont déclaré avoir des difficultés pour au moins une ADL et 74,2% pour au moins 3.

L'amélioration de la prévention, de l'information et de la prise en charge doit permettre de réduire la fréquence et la gravité des AVC et leurs séquelles, concluent les auteurs.

Autres actualités sur le même thème

Pages