Vous recherchez une actualité
Actualités

COCAÏNE: Femmes et hommes inégaux face l'addiction

Actualité publiée il y a 7 années 10 mois 2 semaines
American Journal of Psychiatry

Cette étude par imagerie cérébrale de la Yale School of Medicine suggère que des zones du cerveau différentes sont associées à la dépendance à la cocaïne chez les hommes et chez les femmes, en fonction de la motivation de leur addiction, stress ou recherche des stimuli apportés par la drogue. L’étude, publiée en ligne dans l’édition du 31 janvier de l'American Journal of Psychiatry, suggère ainsi l’opportunité de traiter différemment la dépendance, selon le sexe et la motivation du patient et recommande en particulier la thérapie anti-stress aux femmes qui consomment sous l’empire…du stress.

"Il y a d'ailleurs des différences aussi dans les résultats des traitements pour les usagers de drogues dont la consommation est motivée par le stress ou par les effets attendus de la drogue", explique Marc Potenza, professeur de psychiatrie et de neurobiologie et auteur principal de l'étude. Il est donc important de comprendre les mécanismes biologiques qui sous-tendent ces envies.


Les chercheurs ont examiné par imagerie par résonance magnétique 30 usagers dépendants à la cocaïne et 36 sujets témoins consommateurs d'alcool « à leurs heures ». Les participants ont été interrogés sur leurs motivations de consommation de cocaïne ou l'alcool. Les participants dépendants à la cocaïne montrent, sans surprise, une plus grande activation dans de larges régions du cerveau liées à la dépendance et la motivation, que les sujets témoins. Cependant, les zones d'activation entre les deux groupes diffèrent nettement chez les hommes et les femmes en fonction de leurs motivations, stress ou stimuli apportés par la drogue.

Les auteurs suggèrent que les femmes dépendantes à la cocaïne pourraient bénéficier fortement de thérapies anti-stress qui ciblent précisément ces envies irrépressibles et que les hommes pourraient de leur côté tirer meilleur parti de thérapies cognitivo-comportementales ou de programmes basés sur les mêmes principes que ceux des Alcooliques Anonymes.

Source: American Journal of Psychiatry (à paraître) via Eurekalert (AAAS) « Addicts' cravings have different roots in men and women » (Visuel fotolia © Ambrose - Fotolia.com)

Acceder aux dernières actualités sur la Cocaïne

Autres actualités sur le même thème