Vous recherchez une actualité
Actualités

DENGUE: L'épidémie autochtone de Madère inquiète l'Europe

Actualité publiée il y a 6 années 7 mois 3 semaines
ECDC

Avec plus de 1.300 cas en 2 mois et 100 hospitalisations, c’est la première transmission autochtone de dengue dans l'Union européenne depuis les années 1920. C’est pourquoi cette épidémie de Madère (Portugal) est suivie avec attention par l’Agence de surveillance européenne, European Center for Disease Control (ECDC) qui prévoit une poursuite de la transmission jusqu'à la fin de l’année mais ne recommande pas de restriction particulière pour les déplacements ou les échanges commerciaux. De nombreuses mesures de surveillance sont en place. Des actions concomitantes pour la surveillance de la dengue (et de la grippe) ont été mises en œuvre à Madère. Les avions sont désinfectés et un contrôle des moustiques vecteurs dans les ports et les aéroports de Madère est en place. Les autorités de santé publique du Portugal ont mis en place des mesures de contrôle pour réduire le risque de transmission de la dengue par le sang ou d'autres origines humaines. Pour les résidents et voyageurs qui visitent l'île de Madère, il est fortement conseillé de prendre des mesures de protection individuelle, tout au long de la journée, pour éviter les piqûres de moustiques. Les voyageurs présentant des symptômes fébriles ou des maux de tête, des douleurs oculaires, myalgies, arthralgies et éruptions ou exanthèmes dans les 21 jours à compter de leur visite doivent aller consulter. Les pays voisins évaluent actuellement le risque de présence de populations de moustiques du genre Aedes et mettent également en place des dispositifs de surveillance.

Car l'épidémie de dengue à Madère évolue très rapidement depuis son apparition début octobre 2012 avec 2 premiers cas de dengue confirmés. Entre le 3 et le 11 novembre 2012, 1.357 cas de dengue ont été signalés dont 669 confirmés et 688 probables et 99 hospitalisations. Aucun décès n'a été enregistré.