Vous recherchez une actualité
Actualités

FOIE: Le café démontre à nouveau ses bénéfices

Actualité publiée il y a 5 années 9 mois 4 semaines
Clinical Gastroenterology and Hepatology

Difficile d’en faire l’écho, mais, dans le cas de la cholangite sclérosante primitive, une maladie rare du foie, les cigarettes et le café (surtout), démontrent leur caractère protecteur. Cette étude, menée à l'hôpital universitaire d'Oslo et publiée dans la revue Clinical Gastroenterology and Hepatology, est sans doute l’une des seules à trouver un bénéfice au tabagisme. En revanche, la piste du café, déjà suggérée pour d’autres maladies hépatiques, reste prometteuse.

La cholangite sclérosante primitive (CSP) est une maladie hépatique, caractérisée par une inflammation et une fibrose des voies biliaires et dont l'incidence annuelle est d'environ 1/100.000 et la prévalence d'environ 10/100.000. La CFP touche principalement les jeunes adultes (30-40 ans), et entraîne un risque élevé de cancer des voies biliaires. Mais, même si la maladie reste rare, l'étude reste elle, d'un grand intérêt, car elle alimente le champ des connaissances sur le café comme agent protecteur possible dans d'autres maladies du foie.


Cette étude transversale menée par des chercheurs de l'Université d'Oslo a été menée par l'intermédiaire d'un questionnaire portant sur les expositions environnementales auprès de 240 patients atteints de CSP et de 245 témoins sains.

L'analyse montre que,

· les patients atteints sont historiquement de très faibles de consommateurs de café et que ceux d'entre eux qui en consomment plus régulièrement ont des niveaux inférieurs d'enzymes hépatiques dans le sang, ce qui suggère un effet bénéfique du café contre la maladie hépatique.

· En ce qui concerne le tabagisme, seuls 20% des patients n'ont jamais fumé vs 43 % des témoins sains et ceux des participants atteints de CSP qui se déclarent fumeurs ont contracté la maladie en moyenne 10 ans plus tard que les autres patients atteints non-fumeurs. Des observations qui confirment le tabagisme…comme un facteur de protection possible dans la CSP.

Peu d'options de traitement sont disponibles et la CSP fait partie des indications les plus fréquentes de la greffe de foie. Si l'effet protecteur du tabagisme semble réservé à cette maladie rare, ce n'est pas le cas du café qui a déjà démontré de nombreux bénéfices, en particulier en prévention d'autres maladies du foie. C'est donc une piste thérapeutique à suivre.

Source: Clinical Gastroenterology and Hepatology doi: org/10.1016/j.cgh.2013.09.024 Effects of Coffee Consumption, Smoking, and Hormones on Risk for Primary Sclerosing Cholangitis

Lire aussi: CANCER du FOIE: 3 tasses de café réduisent le risque de moitié –

STÉATOSE HÉPATIQUE: Thé et café bénéfiques pour le foie

Autres actualités sur le même thème