Vous recherchez une actualité
Actualités

Impulsif, désorganisé ? Vous avez peut-être un TDAH

Actualité publiée il y a 6 années 10 mois 3 semaines
Food and Drug Administration

« ADHD: Not Just for Kids », titre ce bilan proposé par la Food and Drug Administration, qui indique qu'environ 4% des adultes présentent aussi des troubles d'hyperactivité avec déficit de l'attention, ou TDAH. Les symptômes chez les adultes sont même les mêmes que chez les enfants, mais ils se manifestent juste un peu différemment. Mauvaise gestion du temps, difficultés avec le « multitâches», agitation en période d’inactivité, et évitement des activités à forte concentration…vous êtes-vous reconnu ?

Des troubles encore très peu connus et reconnus chez l'adulte, souligne le Dr Tiffany Farchione, directeur médical du département évaluation des médicaments de psychiatrie de la FDA. De nombreuses personnes peuvent continuer à présenter des symptômes du TDAH à l'âge adulte, et apprendre à s'adapter pour conserver une bonne qualité de vie.


Selon le DSM (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux), un adulte diagnostiqué avec le TDAH peut présenter des symptômes d'inattention qui incluent une distraction fréquente y compris dans ses activités quotidiennes. Les autres symptômes cités sont l'hyperactivité, l'impulsivité, une mobilité permanente, l'excès de parole et la tendance à interrompre et à intervenir dans les affaires des autres.

Enfant, étiez-vous déjà atteint de TDAH ? Aujourd'hui, le diagnostic de TDAH chez l'adulte n'est posé qu'en cas de présence de certains symptômes déjà dans la petite enfance, généralement avant l'âge de 7 ans. Des médicaments stimulants peuvent contribuer à contrôler les symptômes du TDAH. Il s'agit du méthylphénidate (Ritaline, Concerta, Quasym), d'amphétamines (Dextroamphétamine-amphétamine- Lisdexamfétamine) (Dextrostat, Adderall, Desoxyn, Dexedrine et Vyvanse). Leur mécanisme d'action affecte le cortex préfrontal et améliore la capacité d'un individu à filtrer l'information. Ces médicaments peuvent avoir des effets secondaires comme l'insomnie, l'anorexie, les nausées, la perte d'appétit et de poids, les céphalées, l'hypertension artérielle, un pouls rapide, des douleurs abdominales et des humeurs changeantes et les patients sous traitement doivent être surveillés pour des changements de la fréquence cardiaque et la pression artérielle.

D'autres traitements non stimulants et la psychothérapie peuvent contribuer à soulager les symptômes de TDAH chez l'adulte. En particulier, aider à réduire les comportements impulsifs et à améliorer la gestion du temps et les compétences organisationnelles.

Source: FDA ADHD: Not Just for Kids (Vignette © afxhome - Fotolia.com, visuel FDA)

Accéder aux dernières actualités sur les TDAH, l'Hyperactivité

Lire aussi : TDAH: Traiter par les amphétamines ? -

Autres actualités sur le même thème

Pages