Vous recherchez une actualité
Actualités

INSUFFISANCE CARDIAQUE: Un nouvel implant qui déstresse le cœur

Actualité publiée il y a 7 années 4 semaines 1 jour
University of Leicester

Essoufflement, fatigue extrême, gonflement des jambes, l’insuffisance cardiaque peut également être associée à un risque accru de mort subite. Au-delà de ses symptômes, l’insuffisance cardiaque représente un fardeau énorme de santé publique. Alors que l’Université de Leicester rapporte la première intervention britannique pour tester un nouveau type d’implant, capable de « déstresser » le cœur, les médias « parlent » déjà d’une révolution dans le traitement de l'insuffisance cardiaque chronique. Premièe intervention d'un arge essai clnique qui recrute actuellement 600 patients dans le monde.

L'insuffisance cardiaque est une affection commune dans laquelle le cœur n'a plus une capacité suffisante de pomper le sang, pour les besoins du corps, en raison d'une faiblesse ou d'une raideur du muscle cardiaque. Les chercheurs de Leicester rappellent que l'insuffisance cardiaque est associée aux maladies coronariennes dont la crise cardiaque, à l'hypertension artérielle, à l'arythmie, la valvulopathie et une hyperactivité thyroïdienne. Au Royaume-Uni, où se déroule l'étude, la British Heart Foundation estime à 750.000 le nombre d'insuffisants cardiaques et rappelle que les maladies cardiovasculaires sont responsables de plus d'un tiers des décès.


Cette intervention britannique s'effectue dans le cadre d'un essai clinique international sur l'efficacité du nouveau dispositif, utilisé en parallèle du traitement médical standard et d'un mode de vie approprié. Cette étude doit permettre de vérifier, par rapport au traitement médical seul, que le dispositif combiné au traitement médical standard peut contribuer à réduire l'hospitalisation et la mortalité chez les patients insuffisants cardiaques.

Réduire le stress cardiaque: Chez les patients insuffisants cardiaques, l'équilibre entre le système (nerveux) sympathique qui augmente l'activité cardio-vasculaire et le système parasympathique qui la diminue, est rompu, entraînant un stress supplémentaire sur le cœur. Le nouveau dispositif semble prometteur car capable de rétablir cet équilibre par la stimulation du nerf vague sur le côté droit du cou. Implanté sous la peau de la poitrine, CardioFit, c'est son nom, pourrait soulager les symptômes et réduire le risque de décès, en stimulant ainsi le nerf vague, ce qui ralentit le rythme cardiaque et réduit la pression artérielle.

Le nouvel essai, Inovate-HF, recrute plus de 600 patients dans le monde : Déjà testé pour sa sécurité et sa performance dans le cadre d'une petite étude pilote menée sur 32 patients insuffisants cardiaques de plusieurs pays européens, CardioFit aurait déjà montré des améliorations sur les principales mesures cliniques, comme la fonction ventriculaire gauche, la constance de la fréquence cardiaque et la qualité de vie. Le nouvel essai Inovate-HF devrait recruter dans 80 sites à travers le monde, plus de 600 patients, diagnostiqués avec une insuffisance cardiaque, âgés de 18 ans ou plus, déjà traités mais présentant toujours des symptômes.

Source: University of Leicester online August 23 2012 First UK operation to tackle heart failure with novel nerve-stimulating implant Contacter Inovate-HF

Accéder aux dernières actualités sur l'Insuffisance cardiaque

Autres actualités sur le même thème