Vous recherchez une actualité
Actualités

La MÉDITATION favorise aussi la compassion

Actualité publiée il y a 8 années 1 mois 2 semaines
Psychological Science

Ces scientifiques de la Northeastern University et de Harvard ajoutent un bienfait moral aux bénéfices de la méditation sur le cerveau. Leurs conclusions, publiées dans la revue Psychological Science suggèrent que la méditation favorise aussi l'harmonie sociale et la compassion. Si plusieurs religions revendiquent ces bénéfices, cette étude qui a examiné les effets de la méditation sur la compassion, apporte un premier élément de preuve scientifique. Les chercheurs ont proposé aux participants de suivre des formations de 8 semaines sur deux types de méditation. Après cette formation, les participants ont été mis en situation. Devant attendre dans une salle ne comportant qu’une chaise vide, le participant prend le siège libre en attendant d'être appelé. Mais alors un acteur, semblant très mal en point entre dans la pièce. Un 3è compère, déjà assis, fait semblant d’être occupé ou de regarder ailleurs.

Les sujets formés à la méditation vont alors faire preuve de bien plus de compassion. Ils se montrent en effet plus susceptibles de venir en aide à la personne qui souffre «Nous savons que la méditation améliore le bien-être physique et psychologique, nous montrons qu'elle favorise aussi un comportement de compassion », explique l'auteur, David DeSteno. Alrs que chez les participants témoins, seuls 15% vont faire le geste de se lever ou d'aider la personne souffrante, parmi les participants formés à la méditation, 50% proposent leur aide ou leur place assise. Un résultat constaté pour les deux groupes de méditation montrant ainsi un effet bénéfique commun à différentes formes de méditation. «L'aspect vraiment surprenant de cette constatation est que la méditation rend les gens plus vertueux » Et même si un autre personnage est là qui donne un mauvais exemple. Ces résultats semblent aller dans le sens des théologiens bouddhistes qui ont longtemps cru que la méditation conduit les êtres sensibles à éprouver plus de compassion et d'amour. Ils démontrent que les techniques de méditation sont capables de modifier le « calcul » moral.

Autres actualités sur le même thème