Vous recherchez une actualité
Actualités

LANGAGE : Attention, bébé sait lire sur vos lèvres!

Actualité publiée il y a 6 années 11 mois 3 jours
PNAS

Les enfants écoutent mais lisent aussi sur nos lèvres pour apprendre à parler. Cette étude menée à la Florida Atlantic University, co-financée par les NIH et publiée dans l’édition du 19 janvier des Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) non seulement révolutionne totalement la vision conventionnelle de l’apprentissage du langage par l'écoute mais va contribuer à pouvoir détecter plus tôt les enfants atteints de troubles du spectre autistique.

C'est le Pr. David J. Lewkowicz, professeur de psychologie au sein du Collège Charles E. Schmidt de la Florida Atlantic University, et Amy Hansen-Tift, un étudiant en doctorat, qui ont mené cette étude de 2 ans qui montre pour la première fois que les nourrissons apprennent à parler en écoutant et en regardant. «Notre recherche révèle qu'au stade du babillage, les nourrissons déplacent leur attention vers les lèvres de la personne qui parle et vont se concentrer ainsi durant une période de plusieurs mois jusqu'à maîtriser les sons de base de leur langue maternelle », résume le Dr. Lewkowicz, un expert de renommée internationale sur le développement sensoriel du nourrisson. Les bébés, des "lips-readers" : C'est au moment où ils commencent à émettre les premiers sons que les bébés commencent à déchiffrer les mouvements de nos lèvres. Un indice pour le diagnostic de l'autisme: Ces résultats surprennent par leur nouveauté mais pourront être très précieux pour le diagnostic des troubles du spectre autistique de manière beaucoup plus précoce. Si aujourd'hui les TSA sont diagnostiqués vers 18 mois, l'une des caractéristiques de l'autisme est que jusqu'à 2 ans, les enfants autistes concentrent justement leur attention sur la bouche de celui qui parle. Il est donc très probable qu'un enfant qui continuerait à se concentrer sur les lèvres de son interlocuteur au-delà de l'âge de 12 mois, suggère l'auteur, présente un risque plus élevé d'autisme. C'est un signe qui peut inciter à effectuer d'autres évaluations afin de confirmer le diagnostic éventuel, mais de manière plus précoce.


L'étude a été menée sur des tout-petits, des nourrissons âgés de 4, 6, 8, 10 et 12 mois qui ont visionné des vidéos de femmes qui s'exprimaient, soit dans la langue du nourrisson soit dans une langue étrangère. Pendant les vidéos, les chercheurs enregistraient les mouvements des yeux des enfants grâce à un système d'eye-tracking. Les chercheurs aboutissent à 3 conclusions :

· La concentration du regard sur les lèvres indique que les nourrissons se livrent à la « lecture labiale », pour apprendre à parler;

· le retour du regard sur les yeux de l'interlocuteur indique l'acquisition de compétences en langue maternelle, ainsi que la nécessité de « glaner » des indices pertinents disponibles dans les yeux de l‘interlocuteur,

· Enfin, la persistance de la lecture labiale, dans le cas d'un discours en langue étrangère, indique le retour de l'enfant à un apprentissage de départ de la langue.

Source: Florida Atlantic University “FAU Study First to Show that Human Infants Become Lip Readers When Learning to Talk - Discovery Suggests New Ways to Diagnose Autism” et PNAS « Narrowing of intersensory speech perception in infancy” (Visuel © Calek - Fotolia.com)

Lire aussi : LANGAGE et REGARD: Une sensibilité du nouveau-né dès le premier jour de vie -

Autres actualités sur le même thème

Pages