Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ INFANTILE et chirurgie bariatrique: Faut-il opérer les adolescents obèses?

Actualité publiée il y a 4 années 6 mois 4 semaines
CNAO

La chirurgie de l’obésité ou chirurgie bariatrique peut-elle également être bénéfique à certains enfants et adolescents obèses ? « Il n'est jamais trop tard pour intervenir, mais il faut pouvoir opérer avant 18 ans si nécessaire » : c’est la communication du CNAO (Collectif National des Associations Obèses) qui soutient les pédiatres et les chirurgiens pédiatriques qui militent pour revoir les recommandations afin d'autoriser la chirurgie bariatrique pour les adolescents dès l'âge de 15 ans. Une grande réunion est organisée, ce vendredi 22 mai, à l’Hôpital Trousseau (Paris) pour répondre à toutes les questions sur la chirurgie de l’obésité chez l’adolescent.

Certes, la réduction du poids doit passer en priorité par le changement de mode de vie et le régime alimentaire, a fortiori chez l'Enfant, cependant parfois et même chez l'enfant, les résultats à long terme peuvent être décevants. Prenant en compte l'épidémie d'obésité infantile et ses conséquences dès l'adolescence ou plus tard dans la vie, en particulier le diabète de type 2 et les maladies du foie gras non alcoolique (NAFLD), on ne peut écarter l'option chirurgicale chez l'Enfant. Cependant, certains experts, dont ceux de l'European Society for Paediatric Gastroenterology, Hepatology and Nutrition recommandent de réserver strictement ce recours à des groupes bien spécifiques de jeunes patients, atteints d'obésité sévère ou morbide et d'autres conditions médicales associées, en raison du risque de complications graves. Cette prise de position, basée sur l'analyse des données disponibles sur les résultats de la chirurgie bariatrique chez les enfants et les adolescents obèses, a récemment été publiée dans le Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition.


En France, la Haute Autorité de Santé recommande de ne pas pratiquer de chirurgie bariatrique avant 18 ans. Or, si l'enfant de moins de 12 ans ne doit effectivement pas être concerné par ce type de chirurgie, hors cas exceptionnel, les adolescents de 15 ans qui pèsent jusqu'à 180 kg doivent pouvoir bénéficier de cette chirurgie aux résultats spectaculaires en termes de qualité de vie, explique le Collectif. Si sur le sujet, les études sont peu nombreuses, les données les plus récentes suggèrent que chez les patients soigneusement sélectionnés une intervention précoce par la chirurgie bariatrique peut fortement réduire le risque d'obésité à l'âge adulte et le risque de comorbidités.

En raison du peu de données, de l'absence de directives claires et des risques inhérents à toute chirurgie, le recours à la chirurgie bariatrique chez les patients pédiatriques reste extrêmement rare. C'est pourquoi le CNAO soutient les pédiatres et les chirurgiens pédiatriques qui militent pour revoir les recommandations afin d'autoriser la chirurgie bariatrique pour les adolescents dès l'âge de 15 ans, parce que :

· L'obésité est une maladie qui résiste aux régimes et autres mesures de prévention ;

· à l'adolescence, l'obésité est un facteur supplémentaire de stigmatisation sociale.

A condition que,

· cette chirurgie ne soit pratiquée que dans des centres experts afin d'éviter dérives et complications ;

· l'adolescent soit réellement motivé et l'équipe médicale assurée de sa capacité à suivre les recommandations notamment diététiques après l'opération. C'est pourquoi, une préparation nutritionnelle et éducationnelle doit être systématiquement pratiquée pendant au moins 6 mois avec, par exemple, des réunions de groupe, supervisées par un médecin, une psychologue et un diététicien, où un adolescent qui a été opéré peut témoigner devant des patients qui vont être opérés.

La Haute Autorité de Santé devrait émettre de nouvelles recommandations à la rentrée 2015, précise le communiqué du CNAO.

Autres actualités sur le même thème