Vous recherchez une actualité
Actualités

PHYTOTHÉRAPIE: Du Tramadol dans une plante africaine

Actualité publiée il y a 5 années 2 mois 3 semaines
Inserm et Angewandte Chemie

C’est une molécule naturelle contre la douleur, que vient de découvrir cette équipe de l’Inserm de Grenoble, livrée par un petit arbuste, Nauclea latifolia, très répandu en Afrique sub-saharienne. Déjà utilisée par les populations en médecine traditionnelle pour soulager les symptômes de différentes pathologies comme l’épilepsie, la fièvre, le paludisme et la douleur, cette plante livre une molécule identique au Tramadol, un analgésique utilisé dans le monde entier. Bref, la nature avait déjà produit ce que l’industrie pharmaceutique a synthétisé. Cette analyse vient d’être présentée dans la revue Angewandte Chemie.


Le composé responsable des effets antidouleur analysé à partir d'écorce de racines existait déjà dans le commerce sous une forme synthétique, le tramadol, utilisé couramment dans le traitement de la douleur. De plus, dans l'écorce séchée des arbustes, la molécule se trouve à des niveaux de concentration très élevés de 0,4 % et de 3,9 %. La recherche confirme donc son potentiel thérapeutique, déjà exploité au demeurant, en médecine traditionnelle.

Le Tramadol, explique le communiqué de l'Inserm est une forme simplifiée de la morphine qui conserve des effets analgésiques mais avec moins d'effets secondaires de dépendance notamment. Compte tenu de la similarité des molécules, l'équipe de recherche met donc également en garde contre ces risques en cas de surconsommation des racines de cette plante.

Autres actualités sur le même thème

Pages