Vous recherchez une actualité
Actualités

PSYCHO: Le bonheur augmente avec l'âge

Actualité publiée il y a 6 années 7 mois 1 semaine
Psychological Science

Mais le niveau de bien-être dépend des générations, conclut cette large étude de la de la Florida State University publiée dans Psychological Science qui suggère un bonheur déclaré toujours croissant avec l’âge, mais plus élevé pour les générations les plus jeunes, nées après 1925.

Le bien-être psychologique est lié à de nombreux facteurs et événements de la vie, dont la réussite familiale, relationnelle et professionnelle et la santé. Mais même après ajustement avec des critères comme la santé, les médicaments, le sexe, l'ethnicité et l'éducation, la tendance d'un bonheur croissant avec l'âge subsiste dans les 2 cohortes analysées dans cette étude. Angelina Sutin, psychologue à la Florida State University et ses collègues de l'Institut national sur le vieillissement (NIA-NIH) montrent que des participants nés à la même époque et qui ont probablement des expériences uniques liées à leur époque, vont évaluer leur bien-être globalement aux mêmes niveaux. Les données de 2 grandes études longitudinales, la Baltimore Longitudinal Study of Aging (BLSA) et la Nutrition Examination Survey (NHANES) ont été analysées, portant sur plusieurs milliers de personnes âgées de plus de 30 ans. Les auteurs ont pu constater que, · les personnes âgées ont un niveau de bien-être plus élevé que les adultes plus jeunes et d'âge moyen, · la satisfaction de vie augmente au cours de la vie, · si la satisfaction de vie augmente avec l'âge pour chaque cohorte, les cohortes de naissance plus âgées et en particulier les personnes nées entre 1885 et 1925 sont « parties » de niveaux inférieurs en comparaison de personnes nées plus récemment., · mais chaque cohorte montre en fait la même tendance sous-jacente.


Ainsi le bonheur et le bien-être déclarés des générations nées au début du 20e siècle, qui ont vécu la Grande Dépression, c'est-à-dire la crise de 29 puis la seconde guerre mondiale sont sensiblement plus faibles que ceux des générations qui ont pu grandir durant les périodes de prospérité. Concernant les adultes plus jeunes, c'est le résultat, écrivent les auteurs, de la prospérité économique, de l'augmentation des possibilités d'éducation et du développement des programmes sociaux au cours de la seconde moitié du 20e siècle.

Des implications importantes pour les jeunes d'aujourd'hui : Il est clair que le retour d'une crise mondiale avec le chômage aura des répercussions sur le bien-être et donc la santé physique comme mentale des plus jeunes générations et longtemps après, même si la situation s'améliore.

Source: Psychological Science doi: 10.1177/0956797612459658 The Effect of Birth Cohort on Well-Being: The Legacy of Economic Hard Times (Visuel © detailblick - Fotolia.com)

Lire aussi:

CŒUR et BONHEUR: Le bien-être, protecteur contre les maladies cardiovasculaires

Le BONHEUR un facteur vertueux contre les maladies cardiovasculaires -

Autres actualités sur le même thème