Vous recherchez une actualité
Actualités

SOMMEIL: Le smartphone la nuit, il sape toute votre énergie

Actualité publiée il y a 5 années 11 mois 3 semaines
Organizational Behavior and Human Decision Processes

On utilise souvent le smartphone, le soir, parfois pour avoir moins à faire le lendemain. Mais l’effet de cette utilisation nocturne est contraire à l’objectif, selon cette étude menée à la Michigan State University. Deux raisons simples, la fatigue liée au manque de sommeil et la perturbation de l’horloge biologique avec l’exposition nocturne à la « petite lumière » bleue. Conséquence, une forte baisse de productivité le lendemain, selon ces 2 études à paraître dans la revue Organizational Behavior and Human Decision Processes.

Aujourd'hui, près d'un adulte sur 3 possède un smartphone et, dans le même temps, près d'un adulte sur 3 manque de sommeil. Rapprocher ces deux constatations peut paraître un peu hâtif, pourtant, c'est bien ce que concluent ces chercheurs de la Michigan State University (MSU) : Le smartphone ? Un outil presque parfaitement conçu pour perturber le sommeil, commente Russell Johnson, l'auteur principal, qui constate ici, avec 2 études, que les personnes qui utilisent le smartphone à des fins professionnelles après 21 heures, sont plus fatigués et moins performants, le lendemain au travail. « Parce qu'il nous garde mentalement engagé tard dans la soirée, le smartphone nous prive à la fois de détente et de sommeil ».


Le smartphone tard le soir sape l'énergie du lendemain : Si l'on peut considérer que le smartphone fait partie des outils les plus importants jamais inventés, sur le plan social ou professionnel, son utilisation excessive est fréquemment citée pour expliquer le manque croissant de sommeil. Ces 2 études, l'une menée auprès de 82 managers ayant renseigné leur utilisation, leur mode de vie -dont les habitudes de sommeil- et de travail, l'autre auprès de 161 employés exerçant différentes professions, confirment que l'utilisation des smartphones nuit à la qualité du sommeil et sape l'énergie du lendemain. Seconde conclusion, les smartphones ont un effet perturbant sur le sommeil et la productivité, plus important que la télévision, l'ordinateur portable et les tablettes.

Toujours en cause, la petite lumière bleue, la plus perturbatrice de toutes, qui va, pour 2 heures d'exposition de trop faire baisser de 20% les niveaux de mélatonine, l'hormone du sommeil et perturber le rythme circadien, avec des effets psychologiques et physiologiques.

Tout est une question de limite, commente l'auteur, « il peut y avoir des moments où couper son smartphone le soir aurait des conséquences désastreuses mais pour toutes les autres soirées, bien dormir est le meilleur gage de productivité.

Source: Organizational Behavior and Human Decision Processes via MSU Nighttime smartphone use zaps workers' energy (Visuel © graphit - Fotolia.com)

Lire aussi: RYTHME CIRCADIEN: La lumière des tablettes perturbe l'hormone du sommeil

SOMMEIL: Ces lumières d'écrans qui envahissent nos nuits -

Autres actualités sur le même thème