Vous recherchez une actualité
Actualités

ANÉVRISME CÉRÉBRAL: Un nouveau médicament réduit le risque d'AVC péri-opératoire

Actualité publiée il y a 7 années 10 mois 6 jours
The Lancet Neurology

Avec ce nouveau médicament, nommé succinctement NA-1, moins de lésions cérébrales chez les patients subissant une chirurgie par enroulement endovasculaire pour traiter un anévrisme cérébral, selon cette étude publiée dans l’édition du 8 octobre du Lancet Neurology. En cas d’hypoxie cérébrale, cet inhibiteur « de de PSD95 » perturbe la réaction biochimique responsable de la mort des cellules du cerveau et contribue à réduire le nombre de lésions et à préserver le tissu cérébral.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

L'étude a porté sur 185 adultes ayant subi un type de chirurgie appelé enroulement endovasculaire e traitement d'un anévrisme cérébral ou intracrânien, c'est-à-dire un renflement dans un vaisseau sanguin du cerveau causé par une faiblesse de la paroi du vaisseau. La chirurgie est souvent recommandée pour les anévrismes importants en raison du risque de rupture qui peut provoquer des saignements dévastateurs pour le cerveau. La technique d'enroulement endovasculaire peut également être utilisée pour réparer un anévrisme qui a rompu.


90% des patients opérés subissent une forme d'AVC, de mineure à sévère : Les auteurs de l'Université de Calgary (Canada) et d'autres organismes de recherche, américains, financés par les biotechs NoNO Inc et Arbor Vita Corp, qui ont développé la molécule, expliquent que si la technique a fait ses preuves, elle n'est pas dénuée de risques, tels que ceux liés à la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux sanguins du cerveau, et de nouveaux dommages cérébraux. Ainsi, près de 90% des patients ainsi traités subiraient un type d'AVC, parfois très petit et détectable uniquement par IRM. Dans la plupart des cas, ces AVC sont mineurs et sans effets secondaires, mais, dans une minorité de cas, ils peuvent être plus graves et entraîner des lésions cérébrales étendues entraînant elles-mêmes, une dégradation de la fonction cognitive.

Protéger le cerveau de l'hypoxie : Le besoin de médicaments qui pourraient protéger le cerveau contre les dommages liés à la privation d'oxygène comme en cas d'AVC ischémique est immense. Alors qu'un millier de médicaments ont déjà été testés, sur l'animal, pour cette indication, le passage à l'usage humain n'a jamais abouti. Cet essai montre, que le nouveau médicament NA-1, administré par injection, après la chirurgie réduit le risque de de développer des lésions cérébrales :

NA-1 appartient à la nouvelle classe des inhibiteurs de PSD95. Lorsque l'apport d'oxygène au cerveau est bloqué, ces inhibiteurs de PSD95 inhibiteurs, tels que NA-1, peuvent perturber la série de réactions biochimiques qui entraîne la mort des cellules du cerveau et contribuer ainsi à préserver le tissu cérébral. Sur les 197 adultes participant à l'essai, alors que les deux tiers des patients ont développé de nouvelles lésions cérébrales après leur chirurgie, les chercheurs constatent que NA-1 a permis de réduire de 41à 47% le nombre et l'ampleur des lésions. Ainsi, les participants ayant reçu NA-1 ont présenté, en moyenne, 3 à 4 nouvelles lésions vs 5 à 7 pour ceux qui n'ont pas reçu NA-1.Aucun événement indésirable grave n'a été identifié comme lié au traitement par NA-1.

Les chercheurs suggèrent qu'il est donc possible de protéger le cerveau contre les dommages causés par la privation d'oxygène et que ce candidat s'avère donc prometteur dans ce petit essai mais doit être encore validé par d'autres phases avant d'être envisagé en pratique clinique.

Source: The Lancet Neurology doi:10.1016/S1474-4422(12)70225-9 online October 8 2012 Safety and efficacy of NA-1 in patients with iatrogenic stroke after endovascular aneurysm repair (ENACT): a phase 2, randomised, double-blind, placebo-controlled trial (Visuels NoNO Inc)

Autres actualités sur le même thème