Vous recherchez une actualité
Actualités

CALVITIE: La propolis des abeilles, en application topique, la comble aussi

Actualité publiée il y a 6 années 2 mois 2 semaines
Journal of Agricultural and Food Chemistry

Près de 70% des hommes sont ou seront touchés par une calvitie ou alopécie androgénétique, une affection souvent mal vécue, ouvrant un très large besoin non satisfait de traitements permettant de combler ces « lacunes folliculaires ». De nombreuses thérapies sont à l‘essai, géniques ou par greffe de cellules souches mais ne dépassent pas le stade expérimental. Cette étude, qui montre sur la souris que la propolis, un composé naturel apporté par les abeilles, stimule la croissance des « poils » en induisant la prolifération de kératinocytes spécialisés, ouvre l’espoir d’un nouveau traitement basé sur ce composé naturel, aux autres propriétés médicales déjà reconnues depuis l’antiquité.

La propolis la propolis, une substance qui est recueillie par les abeilles puis utilisée comme mortier et anti-infectieux et l'un de ses dérivés, l'ester phénéthylique d'acide caféique comme un anticancéreux. Son potentiel dans le traitement de certaines affections dermatologiques, telles que des abrasions cutanées, les brûlures et l'acné est déjà connu. Cette étude marque une option alternative aux autres pistes suivies par la recherche comme, principalement celle des cellules souches ayant pour objectif de régénérer les follicules pileux manquants ou mourants.


Ces scientifiques de l'Hokkaido University (Sapporo, Japon) nous expliquent que la propolis contient des composés actifs qui combattent les invasions fongiques et bactériennes. Or la perte des cheveux est souvent le résultat d'une inflammation anormale. Lorsqu'ils testent un extrait de la substance sur des souris rasées (Voir visuel ci-contre) les souris traitées par application topique retrouvent leur « pelage » bien plus rapidement que les témoins. Mais ce n'est pas tout. Le nombre de cellules ou kéranocytes spécialisés, impliqués dans le processus de croissance des cheveux augmente. C'est aussi le cas des kératinocytes épidermiques. Enfin, la forme des follicules pileux régénérés est sans anomalie.

La propolis qui contient des composés anti-inflammatoires, semble réduire l'inflammation liée à la calvitie et contribuer ainsi à stimuler la croissance des cheveux, chez la souris.

Autres actualités sur le même thème