Vous recherchez une actualité
Actualités

e-CIGARETTE: Ces aromatisants qui attaquent les poumons

Actualité publiée il y a 3 années 11 mois 2 semaines
Environmental Health Perspectives

Il y a plus de 7.000 liquides de e-cigarette actuellement commercialisés. C’est bien ce qui rend complexe la recherche sur les effets liés à l’exposition à ces e-liquides. Cette étude menée sur 3 composés en particulier (diacétyle, acétoïne, et 2,3-pentanedione), confirme la présence de ces aromatisants chimiques dans la plupart des liquides de e-cigarettes, et donc un risque accru de troubles respiratoires.

L'objectif des chercheurs de la Harvard T.H. Chan School of Public Health était de déterminer et de préciser la présence de l'arôme chimique diacétyle, ainsi que 2 autres composés aromatisants chimiques 2,3-pentanedione (ou acétyle propionyle) et acétoïne, dans un échantillon de e-cigarettes aromatisées. Les auteurs rappellent que le diacétyle a déjà été lié à des cas de maladie respiratoire sévère (en particulier chez les travailleurs ayant inhalé cet arôme artificiel au cours de la transformation du maïs, dont le nom de « popcorn lung » donné à la maladie respiratoire associée). Les 2 autres composés, acétoïne et 2,3-pentanedione sont considérés comme à risque de trouble respiratoire en santé au travail.


Ici, l'équipe a testé 51 types de e-cigarettes et de liquides aromatisés vendus par de grandes marques. Chaque e-cigarette a été inséré dans une chambre étanche reliée à un appareil de laboratoire conçu pour aspirer l'air à travers l'e-cigarette pendant 8 secondes, en laissant soit 15, soit 30 secondes entre chaque bouffée. Le flux d'air peut ensuite être analysé. Cette analyse constate que,

· au moins l'un des 3 composés chimiques est détecté dans 47 des 51 cartouches testées,

· le diacétyle est détecté dans 39 des liquides testée.

· l'acétoïne et le 2,3-pentanedione sont détectés dans 46 et 23 des liquides testés, respectivement.

Ainsi, il y a du diacétyle dans plus de 75% des cigarettes électroniques aromatisées et des liquides de remplissage testés. Les 2 autres composés, potentiellement dangereux, sont également fréquemment trouvés. Il n'y a pas que la nicotine. Il y a tous les autres produits chimiques cancérigènes, comme le formaldéhyde, et les aromatisants dangereux pour les poumons, concluent les auteurs.

Autres actualités sur le même thème