Vous recherchez une actualité
Actualités

FIV: Peut-elle être low-cost?

Actualité publiée il y a 6 années 4 mois 1 semaine
ESHRE

Low-cost, c’est le cas de cette nouvelle méthode de fécondation in vitro (FIV) mise au point à l'Université du Colorado Boulder (UC) et qui vient de passer avec succès ses premiers essais cliniques humains en Belgique. Cette nouvelle FIV low-cost, présentée à la reunion annuelle de l’European Society of Human Reproduction and Embryology (ESHRE) et déjà génératrice de 12 bébés en bonne santé, pourrait aider des milliers de couples infertiles dans les pays en développement.

L'étude qui montre la faisabilité et l'efficacité de la technique, avec un taux de grossesse à peu près identique à ceux obtenus par les procédures de FIV classiques, laisse espérer une prise en charge de l'infertilité désormais accessible à tous.


L'équipe de l'UC montre une méthode FIV considérablement simplifiée, à un coût considérablement réduit, estimé à 15% des coûts actuels, soit environ 250$ pour cette procédure simplifiée.

Le Pr Jonathan Van Blerkom, professeur de biologie moléculaire, cellulaire et du développement, explique que l'infertilité, particulièrement chez les femmes vivant dans les pays en développement a des conséquences sociales considérables. Or alors qu'environ 5 millions de bébés sont nés par FIV depuis 1978, le traitement de l'infertilité reste réservée aux pays développés.

12 bébés en bonne santé, nés avec la nouvelle méthode : Son essai fait partie du programme de recherche Walking Egg Project, un projet international visant à sensibiliser à la question de l'infertilité dans les pays pauvres et à l'accès aux soins de l'infertilité pour une plus grande partie de la population mondiale. L'équipe a ainsi développé un système de culture à faible coût, « portatif », et sans nul besoin de l'infrastructure complexe des programmes FIV habituels. Ce système utilise des composants à faible coût, ne nécessite pas d'incubateurs contrôlés par microprocesseurs et génère ses propres conditions atmosphériques. L'incubateur est constitué de 2 tubes de verre scellé. Une réaction chimique induite par une combinaison de bicarbonate de soude et d'acide citrique dans le premier tube génère une atmosphère qui contient un certain pourcentage de dioxyde de carbone. Cette atmosphère est ensuite transférée dans le second tube qui contient le milieu de culture. Les ovocytes et les spermatozoïdes sont injectés par seringue dans le tube contenant le milieu de culture sans perturber l'environnement intérieur du tube. Enfin, la pratique clinique pourrait être effectuée dans de simples compartiments modulaires de type conteneurs par des opérateurs juste formés à la technique.

À ce jour, 12 bébés en bonne santé sont nés avec la nouvelle méthode, a déclaré le Pr Van Blerkom.

Source: ESHRE via Colorado University Low-cost in-vitro fertilization method developed at CU may help couples in developing countries et Walking Egg Project (Vignette et video Flanders News.Be)

Lire aussi, from ESHRE:

FIV: Sélection de l'embryon, vers un nouveau mode de séquençage du génome

DONS d'OVULES: Mais quelles sont les motivations des donneuses?

Autres actualités sur le même thème