Vous recherchez une actualité
Actualités

Journée mondiale de l'AUTISME 2011 : Le 2 avril, "Mieux dépister,mieux prendre en charge"

Actualité publiée il y a 8 années 9 mois 3 semaines
WAAD

La Journée Mondiale de l’Autisme, programmée chaque année le 2 avril, veut sensibiliser à l’autisme et montrer que cette maladie en pleine expansion reste encore très insuffisamment prise en charge. La Journée souhaite donc contribuer à accroître et à développer la connaissance sur la maladie, sur l’importance de son diagnostic et de son traitement précoces mais aussi remercier et reconnaître les talents et les capacités uniques des personnes qui prennent en charge l’autisme et accueillent toutes les personnes touchées par la maladie. Une maladie en très rapide expansion dans le monde : L’autisme n’est pas une maladie rare. L’autisme affecte au moins 67 millions de personnes dans le monde et est, de tous les troubles graves du développement, celui qui connaît la plus rapide expansion. Ainsi, cette année, plus d’enfants recevront un diagnostic d’autisme, que de diabète, de cancer et de SIDA additionnés. Mais dans beaucoup de pays, l’autisme n’est pas une affection reconnue et le diagnostic reste difficile. Engager les Etats au dépistage précoce à l’occasion d’un examen régulier de la santé du bébé, serait déjà un grand pas vers la prise en charge de l’autisme. En France, 8.000 enfants naîtront autistes cette année : Sa prévalence estimée est de 6 à 7 personnes pour 1.000 personnes de moins de 20 ans, dont 2 personnes avec autisme infantile. Ainsi, en France, plus de 640.000 personnes sont atteintes de troubles du Spectre Autistique (TSA) dont 160.000 enfants. L’autisme est un TSA, trouble sévère et précoce du développement de l’enfant apparaissant avant l’âge de trois ans. Véritable pathologie neuro-développementale liée à des anomalies du développement du système nerveux central, son diagnostic est effectué, fréquemment en premier lieu par les parents, sur la base de caractéristiques du comportement et du développement. Un diagnostic précoce, un accès à une éducation adaptée, une meilleure intégration des enfants dans la société, le respect, l'écoute et la prise en compte de tous les scientifiques et professionnels compétents en matière d'autisme, sont maintenant des urgences pour améliorer sa prise en charge. La recherche montre qu’un traitement précoce d’au moins deux ans, peut amener des améliorations significatives chez beaucoup d’enfants. Face à un diagnostic d’autisme, un traitement comportemental devrait commencer immédiatement. Les programmes efficaces se concentrent sur le développement des capacités de communication, d‘intégration sociale et d’acquisition de connaissances.

A l'occasion de cette Journée mondiale du 2 avril, rappelons qu'en 2010, la Haute Autorité de Santé (HAS) avait publié


un état des connaissances partagées

sur l'autisme et les autres troubles envahissants du développement (TED).