Vous recherchez une actualité
Actualités

MERS-CoV: Le Ministère saoudien restreint les visas pour les pélerinages

Actualité publiée il y a 5 années 5 mois 1 jour
DGS-OMS

Depuis septembre 2012, 82 cas d’infection par le MERS-CoV, dont 45 décès ont été confirmés en laboratoire. Alors que 66 de ces cas ont été signalés en Arabie Saoudite, le ministère saoudien de la santé vient de restreindre l’obtention de visa pour les pèlerinages de la Mecque. En France, les autorités sanitaires viennent de réactualiser les protocoles de gestion et de prévention des infections à MERS-CoV. Enfin, l’OMS a convoqué un Comité d’urgence en application du Règlement sanitaire international (RSI) pour se préparer à une évolution de la situation. Ce Comité d’urgence, qui réunit des experts provenant de toutes les régions OMS, émettra un avis technique à l’issue d’une seconde réunion, prévue la semaine prochaine.

Ainsi, les personnes âgées (sans seuil précis), les femmes enceintes, les enfants et les personnes affectées de maladies chroniques, notamment les personnes cardiaques, diabétiques ou souffrant de maladies respiratoires, du rein ou de déficiences immunitaires, ne pourront pas obtenir de visa cette année.


Le Haut Conseil à la Santé Publique (HCSP) fait état d'un certain nombre d'éléments nouveaux, sur l'infection à MERS-CoV (Voir Avis). La Direction générale de la Santé, en souligne les points suivants :

· la durée d'incubation et de suivi épidémiologique passe de 10 à 14 jours ;

· la prise en compte du statut immunitaire et de la variabilité de la présentation clinique dans la qualification des cas est revue ;

· tout comme la nature et les modalités de prélèvements et d'analyse lors de la prise en charge hospitalière.

Les mesures d'hygiène pour la prise en charge des patients suspects sont également rappelées et actualisées dans l'avis.

Les mesures de prévention et d'hygiène restent identiques en cas de pèlerinage : Se laver les mains fréquemment, ne pas toucher la bouche, le nez ou les yeux et éviter tout contact avec des personnes malades. Enfin, consulter rapidement en cas d'apparition de fièvre, de toux ou d'essoufflement dans les 14 jours qui suivent le retour. Les zones géographiques identifiées à risque ou potentiellement à risque incluent, outre l'Arabie Saoudite, la Jordanie, le Qatar, les Emirats arabes unis, Bahreïn, l'Iraq, l'Iran, Israël, le Koweït, le Liban, Oman, les Territoires palestiniens, la Syrie et le Yémen. L'OMS ne conseille pas de dépistage particulier aux frontières et ne recommande pas de restrictions aux déplacements ou au commerce.

Autres actualités sur le même thème

Pages