Vous recherchez une actualité
Actualités

PSYCHO: Le cynisme ennemi de la réussite

Actualité publiée il y a 4 années 3 mois 2 semaines
Journal of Personality and Social Psychology

« La réussite financière se fait attendre ? Posez-vous des questions sur votre attitude ! », répondent ces psychologues de l’université de Cologne. Car leur étude établit un lien entre des niveaux élevés de cynisme et un faible revenu plus tard dans la vie. Leurs conclusions, présentées dans le Journal of Personality and Social Psychology, rappellent que la réussite passe aussi par les autres et que les cyniques, moins susceptibles de faire confiance, renoncent parfois à des opportunités de coopération prometteuses.

De précédentes études ont déjà associé le cynisme à des effets négatifs sur la santé physique et le bien-être psychologique et conjugal, cet examen établit une nouvelle association avec la réussite économique individuelle.


Le Pr Olga Stavrova, de l'Institut de sociologie et de psychologie sociale de Cologne, auteur principal de l'étude a effectué un examen de la littérature et en particulier, des données issues de questions évaluant sur le cynisme, puis des données portant sur le revenu, d'enquêtes nationales américaines menées respectivement sur 1.146 et 497 participants ( les cohortes Americans' Changing Lives survey et General Social Survey).

Un niveau élevé de cynisme est associé à un faible revenu (2 à 9 années plus tard), dans les 2 études.

Une 3è étude basée sur un échantillon national représentatif, d'environ 16.000 participants (en Allemagne) constate également à 9 ans, que les participants les moins cyniques gagnent en moyenne 300 $ par mois de plus que leurs homologues plus cyniques. Enfin, lorsque les auteurs vérifient cette relation à partir de l'analyse de données couvrant 41 pays, l'association entre le cynisme et la réduction des revenus s'avère plus forte encore dans les pays à culture plus altruiste et pro-sociale, à taux d'homicides inférieurs et à plus forte tolérance « sociétale ».

L'explication pourrait résider dans cette contradiction entre cynisme et confiance en les autres, dans la méfiance plus systématique vis-à-vis de toute opportunité et dans la réticence à la collaboration. Si la réussite professionnelle et la prospérité économique représentent des objectifs de vie primordiaux y compris pour le bien-être et la qualité de vie, elles méritent bien un petit retour sur soi-même. Adopter une vision bienveillante de la nature humaine et plus confiante peut contribuer à cette réussite.

Source: Journal of Personality and Social Psychology May 25, 2015 DOI: 10.1037/pspp0000050 Cynical Beliefs about Human Nature and Income: Longitudinal and Cross-Cultural Analyses

Autres actualités sur le même thème