Vous recherchez une actualité
Actualités

RADIOTHÉRAPIE thoracique à l'enfance, risque élevé de cancer du sein plus tard

Actualité publiée il y a 7 années 6 mois 1 semaine
ASCO

Ces nouvelles données présentées par le Memorial Sloan-Kettering Cancer Center de New York révèlent que les femmes traitées par radiothérapie thoracique pour un cancer pédiatrique, ont, plus tard dans la vie, un risque élevé de cancer du sein comparable à celui des femmes avec mutations BRCA1 / 2. Ces conclusions, présentées au Congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) de Chicago, incitent au dépistage du cancer du sein, dès 25 ans, les femmes traitées par radiothérapie thoracique dans l'enfance.

«Des études précédentes ont montré que les femmes traitées à l'enfance avec radiothérapie thoracique pour un cancer pédiatrique ont un risque accru de cancer du sein comparable aux femmes présentant des mutations du gène BRCA », a confirmé le Dr Moskowitz, auteur principal, à l'ASCO. « Alors que la plupart des femmes savent que leurs mutations héréditaires peuvent augmenter leur risque de cancer du sein, peu sont conscientes qu'une radiothérapie thoracique durant l'enfance peut aussi augmenter ce risque ». Les chercheurs ont analysé les données de plus de 1.200 femmes ayant survécu à un cancer pédiatrique, participant à l'étude Childhood Cancer Survivor (CCSS) et 4.570 femmes parentes, au premier degré, de femmes participant à la Women's Environmental Cancer and Radiation Epidemiology (WECARE) Study. Le Dr Moskowitz et ses collègues constatent que l'incidence du cancer du sein avant 50 ans chez ces femmes traitées dans l'enfance par radiothérapie thoracique atteint 24% (vs 31% en cas de mutations du gène BRCA1). Parmi les survivantes de lymphome de Hodgkin l'incidence atteint 30 %. « Mais il ne s'agit pas seulement des survivantes de la maladie de Hodgkin qui sont à risque de développer un cancer du sein, mais de tous les cancers pédiatriques même traités par doses de rayonnement modérées ». Selon le chercheur, la question n'est pas seulement la dose de rayonnement mais aussi le volume de tissu mammaire exposé à la radiation.


Dépister par mammographie dès l'âge de 25 ans : La conclusion des chercheurs est que les femmes traitées par radiothérapie thoracique durant l'enfance devrait commencer une surveillance du cancer du sein par mammographie dès 25 ans ou 8 ans après la dernière vague de radiothérapie, car l'étude précise que les femmes ayant reçu des doses plus faibles sont également à risque de cancer du sein et devraient également bénéficier d'un dépistage du cancer du sein.

Source: ASCO ABSTRACT #CRA9513 via Eurekalert « Childhood cancer treatment found to pose similar risk for breast cancer as BRCA mutations

Accéder aux dernières actualités sur la Radiothérapie

Accéder aux Dossiers – Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Oncologie et soins à domicile de Santé log Soins à domicile

Prise en charge de l'enfant en oncologie pédiatrique de Santé log Petite Enfance

Autres actualités sur le même thème