Vous recherchez une actualité
Actualités

ALIMENTATION: Céréales et grains entiers, espérance de vie prolongée

Actualité publiée il y a 5 années 2 mois 3 semaines
JAMA Internal Medicine

Consommer plus de grains entiers est associé à une moindre mortalité, conclut cette étude de la Harvard School of Public Health (Boston) menée sur plus de 100.000 participants. Les conclusions, présentées dans le JAMA Internal Medicine, montrent que les bénéfices en termes de longévité de cet apport en grains entiers sont indépendants d’autres variables de santé et que chaque portion quotidienne supplémentaire consommée apporte un peu plus de longévité.

Les grains entiers présents dans les céréales ou le pain complet par exemple sont largement recommandés par de nombreuses directives alimentaires/ Le Programme National Nutrition Santé précise, dans ses repères que « Pains, céréales pommes de terre et légumes secs doivent être consommés à chaque repas et selon l'appétit ». Mais peu d'étude ont fait le point sur les bénéfices des grains entiers, sur le risque cardiaque et en termes de longévité.


L'équipe de la Harvard School of Public Health a examiné cette association à partir des données de près de 120.000 participants, 74.341 femmes participant à la cohorte Nurses' Health Study et 43.744 hommes participant à la Health Professionals Follow-up Study, exempts de maladie cardiovasculaire (MCV) et de cancer au départ des cohortes, en 1984. Au cours de la durée de suivi, soit environ 25 ans, 26.920 décès ont été recensés, leurs causes analysées et rapprochées des données de consommation alimentaire des participants. Enfin, les chercheurs ont pris en compte les facteurs de confusion possibles, dont l'âge, le tabagisme et l'IMC.

Consommer plus de grains entiers est associé à une moindre mortalité :

· Toutes causes confondues et respectivement, par quintile et par rapport à l'absence totale de consommation, une réduction du risque de 1%, 2%, 3% et 9% pour les sujets en consommant la plus grande quantité.

· Liée à la MCV : une réduction du risque de 6%, 6%, 13% et 15% pour les sujets en consommant la plus grande quantité.

· Mais pas par cancer.

· Chaque portion quotidienne de 28 grammes de grains entiers est associée à une réduction de 5% de la mortalité totale et de 9% de la mortalité par MCV.

Les auteurs recommandent donc une augmentation de la consommation de grains entiers pour faciliter la prévention primaire et secondaire des maladies chroniques et l'intégration de cette recommandation dans les principes nutritionnels, en Santé publique. Ils voient, en leurs résultats, une mesure simple de mode de vie, soit un régime alimentaire enrichi en grains entiers, capable de prolonger l'espérance de vie.

Sources: JAMA Internal Medicine 5 January 2015 doi:10.1001/jamainternmed.2014.6283 Association between dietary whole grain intake and risk of mortality: two large prospective studies in US men and women

American Heart Association whole grains and fiber

Lire aussi: Cancer colorectal: FIBRES et grains entiers à nouveau liés à un risque réduit

Autres actualités sur le même thème