Vous recherchez une actualité
Actualités

ALLERGIES de la Petite Enfance: Une protéine cible pour stopper la marche allergique

Actualité publiée il y a 8 années 11 mois 2 semaines
Nature

Les chercheurs de la “Penn*” ont découvert une cible, une protéine nommée TSLP, pour lutter contre le déclenchement des allergies de la Petite Enfance. L’identification de cette protéine qui provoque la maturation d'une population de globules blancs d’un type rare qui favorisent l'inflammation allergique, est une première réponse importante pour les parents et les médecins, frustrés devant cette acquisition progressive d’allergies chez le petit enfant. C’est une conclusion importante, compte tenu de l’explosion de l'eczéma, des allergies alimentaires, du rhume des foins et de l’asthme durant ces dernières décennies, publiée dans l’édition du de la revue Nature.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Cette progression dans les manifestations atopiques, qui commencent à la Petite Enfance, avec, par exemple, l'allergie au lait de vache ou aux poils de chien, puis s'associent ensemble comme la dermatite avec l'asthme, les allergies à plusieurs composés, l'asthme et la rhinite, est mentionnée sous le terme « la marche allergique » montrant que les manifestations allergiques se succèdent et s'associent dans le temps et peuvent évoluer vers des formes plus graves.


Le Pr. David Artis, professeur agrégé de microbiologie à l'Ecole Perelman de médecine de l'Université de Pennsylvanie* et une équipe de scientifiques internationaux ont identifié que l'expression de la protéine TSLP peut influencer la sensibilité aux allergies multiples en régulant la maturation des basophiles, un type rare de globules blancs. Plus précisément, la protéine TSLP provoque la maturation d'une population distincte des basophiles qui favorise l'inflammation allergique.

«Une question fondamentale concernant la marche allergique: Si un enfant a de l'eczéma associé à la production de TSLP dans les cellules de la peau, pourquoi cet enfant pourra-t-il ensuite être plus sensible à d'autres maladies allergiques liées à d'autres organes tels que l'intestin ou les poumons? Bien que nous sachions depuis de nombreuses années que la protéine TSLP est associée à des maladies allergiques, nous devons savoir comment ce messager biologique peut influencer le développement de multiples maladies allergiques."

Dans cette étude, des souris surexprimant TSLP, ont développé une inflammation allergique dans leurs poumons, la peau et l'intestin associée à des niveaux très élevés de basophiles. Sur la base de ces résultats, les chercheurs suggèrent que cette maturation des basophiles pourrait favoriser des réactions allergiques sur de multiples sites.

Pour traduire ces résultats sur des groupes de patients, le Pr. Artis et coll. ont fait équipe avec un groupe de pédiatres de l'Hôpital pour enfants de Philadelphie pour examiner les réponses des basophiles chez des enfants qui souffrent d'allergies alimentaires associée à une œsophagite à éosinophiles, une maladie chronique digestive qui provoque une inflammation de l'œsophage. Des études antérieures ont montré que la protéine TSLP est surexprimée chez les patients atteints d'allergies alimentaires. L'équipe montre que chez ces enfants, les basophiles présentent un schéma moléculaire différent de celui des patients non allergiques.

Avec près de 50% des Américains et Européens qui souffrent au moins d'une allergie, l'équipe espère que le ciblage de la protéine TSLP et des basophiles pourra permettre de développer de nouvelles thérapies efficaces pour de multiples maladies allergiques.

Nature, 2011; DOI: 10.1038/nature10329 TSLP promotes interleukin-3-independent basophil haematopoiesis and type 2 inflammation. University of Pennsylvania School of Medicine (Visuel “Inflammation allergique dans les poumons de souris. Cellules épithéliales des voies aériennes (vert) et macrophages activés alternativement (en rouge), visuel 2: Ministère de l'Environnement, vignette basophile NIH)

Accéder à l'Espace Allergies