Vous recherchez une actualité
Actualités

ALZHEIMER: Des scientifiques filment la formation des plaques amyloïdes

Actualité publiée il y a 8 années 2 mois 4 jours
The Analyst (Royal Society of Chemistry)

Cette technique au « laser » leur a permis à ces chercheurs de l'Université de Toronto et d'Osaka de visualiser en détail les premières minutes de la formation d'agrégats amyloïdes, un processus qui joue un rôle primordial dans la maladie d'Alzheimer. Une technique, relayée par la revue Analyst, qui pourra grandement faciliter le dépistage de la maladie et le développement de nouveaux traitements qui peuvent bloquer la formation de ces agrégats toxiques. Les plaques amyloïdes sont des dépôts de protéines qui se forment autour des neurones et interfèrent avec leur fonction. Les principaux constituants de ces dépôts sont des particules bêta-amyloïde, des peptides qui s’agrègent ensemble pour former des plaques.

"Cette technique pourrait accélérer le processus de découverte de médicaments. Il nous apporte une nouvelle façon d'examiner la toute première phase de formation de la plaque, quand les oligomères les plus toxiques sont formés", explique le professeur Kerman, du Département de physique et des sciences de l'Université de Toronto.


Pour obtenir cette vision dès les premiers stades du processus, les chercheurs canadiens et collaborateurs japonais ont utilisé la technique du «piégeage optique ». Les chercheurs ont utilisé un laser pour piéger les peptides bêta-amyloïdes et les examiner sous microscope à fluorescence. Le laser est focalisé en un faisceau très mince qui cible une solution contenant des particules bêta-amyloïde. Le faisceau crée un petit champ magnétique, qui attire et retient les particules en place. Les agrégats amyloïdes colorés par un colorant fluorescent brillent alors sous la lumière du laser, et l'image peut être capturée par microscope à fluorescence.

En utilisant cette technique, les chercheurs vont pouvoir explorer comment les agrégats se forment et comprendre en détails le rôle des agrégats amyloïdes dans la maladie d'Alzheimer. En utilisant la polyvalence de cette technique, l'équipe de recherche pourra poursuivre leurs recherches pour comprendre également la formation d'agrégats dans d'autres maladies neurodégénératives.

C'est une toute nouvelle stratégie possible pour tester de nouvelles molécules qui pourraient stopper la formation de plaques. Il faut encore parvenir à automatiser la technique, pour pouvoir tester de nombreux composés.

Source: Analyst, 2011, 136, 4164-4167 DOI: 10.1039/C1AN15480J Optical trapping for the characterization of amyloid-beta aggregation kinetics

Accéder aux dernières actualités sur la Maladie d'Alzheimer

Autres actualités sur le même thème