Vous recherchez une actualité
Actualités

ANTIBIOTIQUES: Les bactéries du sol, la piste des nouveaux antimicrobiens

Actualité publiée il y a 5 années 1 mois 3 semaines
Nature Chemical Biology

Face à l’émergence de bactéries résistantes aux antibiotiques, les chercheurs de McMaster sont partis à la découverte de nouveaux antimicrobiens dans le sol, là où vivent de nombreuses bactéries elles-mêmes grandes productrices d'antibiotiques et d'autres médicaments. Cette nouvelle source, dont les chercheurs s’accordent à dire qu’elles seraient encore la meilleure pour de nouveaux candidats-médicaments, a été passée au crible de la « résistance » et livre déjà, dans la revue Nature Chemical Biology, de nouvelles « molécules » prometteuses.


Le Pr Gerry Wright, qui rappelle les raisons de la montée des résistances avec la surutilisation des antibiotiques et, parallèlement le peu de nouveaux antibiotiques développés au cours des 25 dernières années, explique que sa stratégie a été de tirer parti des résistances.

Partir à la découverte de nouveaux antibiotiques consiste d'abord à identifier de nouvelles sources de composés chimiques qui peuvent avoir des propriétés antibiotiques, mais pour cela, il s'agit de recueillir et d'analyser des millions de souches, «c'est comme essayer de trouver une aiguille dans une botte de foin », explique le chercheur.

La résistance comme un filtre de sélection des « bonnes » souches : Son équipe s'est inspirée de la découverte de la plupart des antibiotiques actuels, réalisée à l'occasion de l'analyse de bactéries et de champignons présents dans l'environnement. C'est en effet ainsi que la Pénicilline et de nombreux autres médicaments, anticancéreux, ont été découverts.

Pour sélectionner les souches intéressantes, les chercheurs ont appliqué la résistance comme un filtre et ont été surpris par l'efficacité de la méthode, jugée 10.000 fois plus rapide que par le passé. Les chercheurs ont ainsi découvert :

· Un nouvel antibiotique, appelé « pékiskomycine » à partir d'une bactérie du sol découverte dans le sud d'Alberta (Canada),

· de nouveaux producteurs d'antibiotiques rifamycines,

· un nouvel anti-cancéreux appelé qeldanamycine.

L'équipe a également conçu des tests qui permettent aux chercheurs de distinguer les différents types de sous-groupes d'antibiotiques. Des implications importantes, soulignent les auteurs alors que les laboratoires pharmaceutiques hésitent à investir dans de nouveaux antibiotiques en raison du coût important de développement face à une durée de vie relativement courte du médicament. Leur système permet en effet un business model bien plus viable.

Source: Nature Biotechnology doi:10.1038/nbt.2685 22 September 2013 Identifying producers of antibacterial compounds by screening for antibiotic resistance (Vignette Mc Master)

Lire aussi : ANTIBIORÉSISTANCE: Face à l'émergence, trop peu d'antibiotiques en développement -

Autres actualités sur le même thème

Pages