Vous recherchez une actualité
Actualités

CORNE de l'AFRIQUE: Youssou N'Dour appelle à une mobilisation massive

Actualité publiée il y a 8 années 4 mois 3 semaines
Unicef

On se souvient de Youssou N’Dour, également ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef. A la suite de sa visite dans les camps de réfugiés au Kenya, l’artiste sénégalais appelle les dirigeants africains et les autres chefs d’Etat du monde à se mobiliser afin de trouver des solutions efficaces et durables pour venir en aide rapidement aux centaines de milliers d’enfants affectés par la crise dans les 4 pays de la Corne de l’Afrique.

« Je trouve cela inacceptable que des enfants soient confrontés à une telle tragédie », témoigne Youssou N'Dour. « Chacun de nous a un rôle à jouer dans la réponse à cette urgence, nous devons faire le maximum pour que ce drame ne se reproduise pas (…) Avec les ressources et le savoir disponibles dans le monde aujourd'hui, je trouve cela intolérable que ces urgences se renouvellent en permanence».


Youssou N'Dour est allé à la rencontre de Somaliens réfugiés dans les camps de Dadaab au Nord-Est

du Kenya. Depuis juillet dernier, le nombre de personnes affectées par la situation de famine dans

plusieurs régions de Somalie a doublé, atteignant aujourd'hui 750.000 personnes.

Lors de sa visite, Youssou N'Dour a pu assister à la prise en charge des enfants souffrant de malnutrition aigüe sévère, aux efforts de vaccination ainsi qu'à l'ouverture des écoles dans les camps pour la rentrée.

Youssou N'Dour a insisté sur la nécessité d'un effort collectif impliquant les chefs d'Etat africains ainsi que les communautés locales, afin de pallier le cycle annuel de sécheresse et de maladies dans la région. « Les chefs d'Etat, les Nations et les communautés africaines aux côtés d'autres dirigeants du monde doivent donner la priorité à des solutions de long terme. Cela passe par le renforcement de la bonne gouvernance afin que les investissements nécessaires soient faits dans les services de base, la promotion de la paix, la protection de l'environnement ainsi que le renforcement des capacités des communautés d'où viendra la dynamique de changement".

L'Unicef rappelle son appel de juillet, de 31,8 millions de dollars pour les trois prochains mois pour soutenir la crise humanitaire aux enfants et aux femmes victimes de la Somalie, le Kenya, l'Ethiopie et Djibouti. Selon l'organisation, plus de dix millions de personnes sont à risque élevé, dont 2,85 millions de personnes en Somalie, 3,2 million en Ethiopie et 3,5 millions au Kenya. 480.000 enfants seraient atteints de malnutrition sévère au Kenya, en Somalie, l'Éthiopie et Djibouti et 165.000 de malnutrition modérée. Les fonds sont destinés aux traitements contre la malnutrition aiguë, le renforcement des accès à l'eau potable, à la vaccination contre la rougeole, la poliomyélite et autres maladies mortelles.

Mais aussi à la reprise des classes et de l'école.

Source : Unicef Carine Spinosi

Lire aussi : CORNE de l'AFRIQUE: 13 millions de personnes affectées par la faim

Corne de l'Afrique: Plus de fonds pour sauver plus de vie -

Autres actualités sur le même thème