Vous recherchez une actualité
Actualités

CRISE CARDIAQUE: Des fibres en ressort pour réparer le tissu cardiaque

Actualité publiée il y a 7 années 7 mois 1 semaine
Biomaterials

Les effets d'une crise cardiaque ne s’achèvent pas avec l'événement lui-même. Le blocage du flux sanguin vers le cœur peut provoquer la mort cellulaire dans certains tissus cardiaques sans espoir de cicatrisation. Ainsi, 50% des victimes vont décéder dans les 5 années. Ces scientifiques de l'Université de Tel Aviv (TAU) ont tenté de résoudre, avec de premiers succès, ce défi en ingénierie de réparation des tissus cardiaques endommagés. Leur développement, une fible en forme de ressort capable de se contracter, est présenté dans la revue Biomaterials. Il fallait y penser.

Leurs fibres sont en forme de ressorts de manière à pouvoir « pomper » comme le fait le tissu cardiaque et c'est la grande innovation par rapport aux précédentes tentatives de conception de tissu cardiaque. Grâce à ce type de fibres, les scientifiques ont pu obtenir obtenu des tissus plus fonctionnels.


Des cellules cardiaques à la transplantation : Le tissu cardiaque est conçu en permettant à des cellules cardiaques de patients ou d'animaux de se développer sur un échafaudage tridimensionnel, qui remplace la matrice extracellulaire, sous forme de grille de collagène. Au fil du temps, les cellules vont former un tissu qui va générer ses propres impulsions électriques, se dilater et se contracter. Le tissu peut alors être implanté chirurgicalement pour remplacer les tissus endommagés et améliorer la fonction cardiaque chez les patients.

Cette équipe de la TAU s'est spécialisée sur l'ingénierie des tissus complexes à usage médical, a développé ces fibres de collagène en forme de spirale et les ont soumises à une série de tests.

Ces fibres montrent de meilleures propriétés mécaniques que les fibres droites, avec une élasticité améliorée. Le tissu cardiaque, conçu avec ces fibres en ressort se contracte avec plus de force et moins de résistance.

Des recherches supplémentaires restent nécessaires et la capacité du tissu à améliorer la fonction cardiaque après une crise cardiaque doit encore être testée chez l'homme.

Source: Biomaterials doi.org/10.1016/j.biomaterials.2013.07.054 Spring-like fibers for cardiac tissue engineering (Vignette NIH “Electron micrograph of cardiac muscle”)

Accéder aux dernières actualités sur la Crise cardiaque ou infarctus du myocarde

Autres actualités sur le même thème