Vous recherchez une actualité
Actualités

CRISE CARDIAQUE: La transfusion tue-t-elle plus que l'anémie?

Actualité publiée il y a 7 années 7 mois 2 semaines
Archives of Internal Medicine

Cette méta-analyse de 10 études suggère qu’une transfusion sanguine chez des patients présentant un infarctus du myocarde est associée à un taux de mortalité augmenté par rapport à l’absence de transfusion sanguine lors d'une crise cardiaque. Ces résultats publiés dans l'édition du 24 décembre des Archives of Internal Medicine, montrent que dans certains cas, la transfusion est à risque plus élevé que l’anémie…

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

De nouvelles options thérapeutiques comme les traitements par anticoagulants et les antiagrégants plaquettaires ont fait évoluer l'approche de prise en charge du syndrome coronarien aigu et permis d'améliorer les résultats cliniques. Cependant certains de ces traitements peuvent également augmenter le risque de saignement, ce qui peut conduire à l'anémie des patients durant leur séjour à l'hôpital et nécessiter une transfusion sanguine.


Le Dr Saurav Chatterjeede l'Université Brown (Providence) et ses collègues ont effectué une revue des études publiées entre janvier 1966 et mars 2012 et ont sélectionné ainsi 10 études portant sur un total de 203.665 participants. Les auteurs constatent que,

· le recours à la transfusion sanguine dans l'infarctus du myocarde est associé à une augmentation de la mortalité toutes causes confondues (vs aucune transfusion sanguine) soit à un taux de décès de 18,2% vs 10,2%.

· la transfusion sanguine est associée à un risque plus élevé de mortalité, indépendamment du taux d'hémoglobine de base, du taux d'hémoglobine nadir (seuil minimum) et de l'évolution du taux d'hémoglobine au cours de l'hospitalisation.

· la transfusion sanguine est associée à un risque double d'infarctus du myocarde postérieur (RR : 2,04).

Cette analyse fournit ainsi des preuves de taux de mortalité toutes causes confondues et après un infarctus du myocarde significativement plus élevés chez les patients présentant un infarctus du myocarde ayant reçu une transfusion sanguine. Les auteurs considèrent néanmoins que d'autres recherches sont nécessaires.

Dans un commentaire dans la même édition, intitulé « La transfusion tue-t-elle plus de patients avec un infarctus aigu du myocarde que l'anémie? », le Dr Jeffrey L. Carson, de l'Université de médecine du New Jersey et le Dr Paul C. Hébert, de l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa (Canada) se déclarent non convaincus par cette méta-analyse et affirment que les cliniciens ne devraient pas tenir compte de ces résultats.

L'étude a le grand intérêt de bien pose la question du rapport bénéfice-risque de la transfusion chez les patients ayant subi une crise cardiaque et d'inciter à de nouvelles recherches sur le sujet.

Sources : Archives of Internal Medicine doi:10.1001/jamainternmed.2013.2855 December 24, 2012 Association of Blood Transfusion With Increased Mortality in Myocardial Infarction: A Meta-analysis and Diversity-Adjusted Study Sequential Analysis doi:10.1001/2013.jamainternmed.1001 Association of Blood Transfusion With Increased Mortality in Myocardial InfarctionA Meta-analysis and Diversity-Adjusted Study Sequential Analysis

Accéder aux dernières actualités sur l'Infarctus ou la Crise cardiaque

Autres actualités sur le même thème