Vous recherchez une actualité
Actualités

Dysfonction ÉRECTILE: Testicules très développés, risque cardiaque augmenté?

Actualité publiée il y a 6 années 4 mois 2 semaines
The Journal of Sexual Medicine

Associer la taille des testicules avec l'incidence des événements cardiovasculaires, quelle drôle d’idée. Pourtant, c’est ce que tente de faire cette étude de l’Université de Florence, mais qui a porté sur un groupe d’hommes d’âge mur souffrant de dysfonction sexuelle. L’étude parvient, sur ce groupe d’hommes, à valider cette association. Des conclusions qui restent néanmoins à préciser comme à confirmer, publiées dans le Journal of Sexual Medicine.


Pourquoi mesurer le volume des testicules ? Cette mesure est en réalité un mode fiable d'évaluation de la capacité de reproduction. Les chercheurs de Florence souhaitaient étudier la corrélation clinique entre cette capacité et son impact et celle de certains de ses déterminants, comme l'hormone lutéinisante, sur le risque d'événements cardiovasculaires. L'hormone lutéinisante (LH) produite par l'hypophyse est responsable, avec l'hormone folliculo-stimulante (FSH) des niveaux d'hormones sexuelles. En effet, elles stimulent la production de testostérone. Attention, les résultats de cette étude, qui pour des raisons pratiques, a été menée auprès d'hommes atteints de dysfonction érectile, ne sont (peut-être) pas applicables à tous les hommes.

Testicules très développés, risque cardiaque augmenté ? L'étude a suivi les données cliniques et hormonales de 1.395 hommes, sur un ensemble de 2.809 hommes, âgés en moyenne de 51 ans, durant 7 ans et dans le cadre de consultations pour dysfonction érectile.

Les chercheurs montrent que,

· la taille des testicules est inversement associée avec le taux de LH et de FSH,

· le surpoids ou l'obésité, le tabagisme et l'abus d'alcool, des facteurs reconnus de maladie cardiaque, sont associés à une taille plus élevée des testicules,

· la pression artérielle moyenne est également positivement corrélée à l'augmentation de la taille des testicules,

· l'effet de ces facteurs de mode de vie n'apparait que partiellement lié à l'évolution des niveaux de gonadotrophine, une hormone qui agit sur les fonctions des testicules.

· Après ajustement avec les facteurs les facteurs de confusion, la taille des testicules est associée à une incidence légèrement plus élevée d'événements cardiovasculaires (HR = 1,066).

Selon cette étude, et chez les hommes atteints de dysfonction érectile, la taille des testicules est bien associée à un profil de risque cardiaque défavorable. Et chez ces hommes, des niveaux élevés de LH sont un marqueur indépendant de risque cardiovasculaire. Pourtant des niveaux élevés d''hormone lutéinisante (LH) sont associés à un risque accru de maladie cardiaque !

Mais une étude complexe, sans conclusion définitive. D'autres études restent en effet nécessaires pour clarifier les déterminants et les mécanismes de croissance des testicules qui, pourraient, de manière sous-jacente influer sur le risque cardiovasculaire et pour préciser les cas où la taille des testicules peut être un premier indicateur prédictif du risque.

Source: The Journal of Sexual Medicine online: 11 JUL 2013 DOI: 10.1111/jsm.12270 Relationship of Testis Size and LH Levels with Incidence of Major Adverse Cardiovascular Events in Older Men with Sexual Dysfunction

Accéder aux dernières actualités sur la Dysfonction érectile

Autres actualités sur le même thème