Vous recherchez une actualité
Actualités

ESPÉRANCE de VIE en Europe: 62 ans de bonne santé

Actualité publiée il y a 7 années 5 mois 1 semaine
Inserm

Pour les hommes, plus l’espérance de vie est longue plus la proportion de vie vécue sans incapacité est grande. Pour les femmes, c’est en France qu’il fait bon vivre, car, avec l’Espagne, notre pays arrive en tête avec une espérance de plus de 85 ans. Enfin, si l’espérance de vie des femmes reste de 6 ans supérieure à celle des hommes, ce n’est pas le cas de l’espérance sans incapacité, quasiment identique. Ce sont quelques-unes des conclusions issues des dernières données de l’Inserm, sur l’espérance de vie en bonne santé dans les 27 pays de l’UE, publiées dans le cadre de la première réunion de l’Action conjointe européenne sur les espérances de vie (EHLEIS pour European Joint Action on Healthy Life Years), organisée à Paris, le 19 avril 2012.

L'espérance de vie sans incapacité (EVSI) indique combien de temps on peut espérer vivre sans incapacité. Elle est calculée annuellement pour tous les pays de l'Union européenne depuis 2005.


En 2009 l'espérance de vie sans incapacité s'établit à 61,3 ans pour les hommes de l'Union européenne des 27, soit près de 80% de l'espérance de vie à la naissance (76,7 ans). L'EVSI atteint 62 ans pour les femmes soit 75% de l'espérance de vie à la naissance (82,6 ans).

En 2010, et pour les hommes, c'est la Suède qui a l'espérance de vie la plus longue (79,6 ans) pour les hommes de l'Union européenne et la Lituanie la plus courte (68 ans), soit un écart de près de 20 années entre ces deux extrêmes. Et c'est encore en Suède que la proportion des années vécues sans incapacité (EVSI/EV) atteint son maximum en 2010 : 90% de l'espérance de vie est vécue sans limitations dans les activités usuelles. Ce premier résultat, observé chez les hommes, suggère que plus l'espérance de vie est longue plus la proportion vécue sans incapacité est grande.

En 2010, et pour les femmes, c'est en France et en Espagne que l'espérance de vie est la plus longue (85,3 ans) et en Bulgarie qu'elle est la plus courte (77,4 ans), soit un écart de près de 8 années d'espérance de vie à la naissance entre ces 2 extrêmes. Pourtant c'est en Bulgarie que la proportion des années vécues sans incapacité (EVSI/EV) atteint son maximum pour les femmes en 2010 : 87% de l'espérance de vie est vécue sans limitations dans les activités usuelles.


6 années de vie en plus pour les femmes, mais des années d'incapacité :
L'écart d'espérance de vie (EV) entre les hommes et les femmes atteint près de 6 années (5,9 ans) dans l'Union européenne en 2009 mais l'écart d'espérance de vie sans incapacité (EVSI) atteint à peine une demie-année (0,7 an). Si bien que la proportion des années vécues sans incapacité est inférieure de 5 points (-4.9) chez les femmes en comparaison avec les hommes (75% versus 80%).

En France, longue vie ne coïncide pas avec qualité de vie : La France, qui affiche l'espérance de vie la plus longue pour les femmes en 2010 comme en 2009 occupe la 10ème place en terme d'EVSI, illustrant ainsi un cas de figure où longue vie ne coïncide pas avec une faible déclaration de limitations dans les activités usuelles. Les hommes français occupent respectivement la 8ème et 11ème place, sur 27, en termes de longévité et d'espérance de vie sans incapacité avec les valeurs de 2009.

Autres actualités sur le même thème