Vous recherchez une actualité
Actualités

FRUITS ROUGES: Comment ils contribuent à détoxifier le cerveau

Actualité publiée il y a 7 années 7 mois 2 semaines
FASEB

Fraises, framboises, myrtilles, et autres baies rouges, riches en flavonoïdes, ont déjà montré leurs bienfaits pour la santé cardiaque et la capacité cognitive. Ici, des chercheurs américains ajoutent à leur effet protecteur sur le cerveau et les fonctions cognitives, en soumettant des rats à un vieillissement accéléré. Leurs conclusions sont publiées par la Federation of American Societies for Experimental Biology.

Si l'effet protecteur des fruits rouges contre l'inflammation et le déclin cognitif a déjà été documenté dans de nombreuses études, ici, Pour évaluer les effets protecteurs des baies sur le fonctionnement du cerveau, et en particulier sur la capacité du cerveau à effacer l'accumulation toxique, des chercheurs du Centre de recherche en nutrition humaine de l'Université Tufts et du Maryland ont nourri des rats avec un régime riche en baies pendant 2 mois et ont étudié leur cerveau après les avoir soumis à l'irradiation- par radiothérapie- une technique modèle d'un vieillissement accéléré. Les rats avaient été divisés en deux groupes, l'un évalué après 36 heures de rayonnement et l'autre au bout de 30 jours.


Les baies contribuent à l'autophagie et à l'élimination des protéines toxiques : Après 30 jours de régime alimentaire riche en baies, les rats montrent une protection significative contre les radiations par rapport au groupe témoin conclut le Pr Shibu Poulose, auteur principal de l'étude. Les chercheurs ont étudié les changements neurochimiques dans le cerveau de l'animal et en particulier l'autophagie, qui peut réguler la synthèse, la dégradation et le recyclage des composants cellulaires et effacer les accumulations toxiques. «La plupart des maladies du cerveau comme l'Alzheimer et le Parkinson sont associées à des niveaux plus élevés de protéines toxiques ». Or les baies semblent favoriser l'autophagie et contribuent ainsi à réduire l'accumulation toxique.

Une étude, menée par la même équipe est actuellement en cours auprès de participants âgés de 60 à 75 ans pour évaluer comment les baies et leur phytonutriments peuvent protéger le cerveau âgé et inverser le déclin cognitif.

Source: FASEB More evidence berries have health-promoting properties (Visuel © Elenathewise - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur les bienfaits des Fruits rouges

Autres actualités sur le même thème