Vous recherchez une actualité
Actualités

Motilium®: Le lait maternel au prix du risque cardiaque

Actualité publiée il y a 8 années 9 mois 2 semaines
Afssaps, FDA

Allaiter c’est formidable, quand on le peut, mais prendre hors indications, du Motilium® pour favoriser les montées de lait est dangereux. Si le Motilium® (dompéridone) fabriqué par le laboratoire Janssen, est indiqué dans le soulagement des nausées et vomissements, il a pour effet secondaire de stimuler ou d'augmenter la sécrétion de lait, probablement en augmentant la production de prolactine par l’hypophyse. Mais il n’a jamais eu pour indication l’augmentation de la lactation.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

La dompéridone est approuvée dans de nombreux pays pour traiter certains troubles gastriques, mais dans aucun pays pour stimuler la production de lait maternel chez les femmes allaitantes.


Dès juin 2004, l'Agence américaine FDA mettait en garde contre l'utilisation de la dompéridone pour l'allaitement en raison d'effets secondaires possibles sur le plan cardiaque. En juin 2009, la FDA a réitéré son alerte, signifiant aux professionnels de santé et aux femmes qui allaitent de ne pas utiliser ce médicament non approuvé pour augmenter la lactation. L'agence se dit alors préoccupée par les risques sanitaires possibles associés à la dompéridone.

Les risques évoqués sont l'arythmie cardiaque, l'arrêt cardiaque et la mort subite. L'Agence américaine précise, qu'à doses orales élevées, des convulsions et d'autres effets secondaires neurologiques ont été rapportés, et justement aux doses généralement proposées aux femmes qui allaitent. L'utilisation combinée d'autres médicaments, tels que l'antibiotique érythromycine, pourrait augmenter les niveaux sanguins de dompéridone et accroître la possibilité d'effets indésirables graves. Enfin, utiliser la dompéridone peut aussi présenter des risques pour le nourrisson.

De nombreux médecins continuent pourtant à prescrire la dompéridone aux mères qui allaitent, même si cette prescription est hors indications. On trouve même sur le site de la Leache League, plus que favorable à l'allaitement maternel, un témoignage de médecin assurant n'avoir jamais constaté d'effets secondaires de ce type chez ses patientes.

Face à ce mésusage, l'Afssaps a adressé, le 6 décembre, une information destinée aux médecins généralistes, gastro-entérologues, pédiatres, pharmaciens hospitaliers et d'officine sur ces médicaments à base de dompéridone et leur sécurité d'emploi cardiovasculaire, relayant la position du laboratoire Janssen sur les risques cardiaques possibles. Des risques d'ailleurs mentionnés à la notice du produit.

Autres actualités sur le même thème