Vous recherchez une actualité
Actualités

NEURO: Ce que le smartphone fait à votre cerveau

Actualité publiée il y a 5 années 6 mois 1 semaine
Current Biology

Si l’usage du smartphone confère à nos pouces de « super pouvoirs », avec cette dextérité, il apporte aussi une représentation et un traitement sensoriels améliorés dans le cerveau et une activité renforcée dans le cortex directement proportionnelle à l'intensité de l'usage. Des conclusions impressionnantes, présentées dans la revue Current Biology qui révèlent en fait qu’une partie de l’activité cérébrale, ici corticale, est continuellement façonnée par la technologie numérique.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Quand nous passons du temps à interagir avec nos smartphones via l'écran tactile, cet usage va modifier la coordination entre nos pouces et notre cerveau et plus l'usage récent est intense, plus l'est aussi l'activité du cerveau dès que nous utilisons nos doigts !


L'auteur principal, Arko Ghosh de l'Université de Zurich constate ainsi des différences importantes entre les individus dans les signaux du cerveau associés aux mouvements des doigts, et ces différences apparaissent directement corrélées à l'usage du smartphone. L'hypothèse de départ des neuroscientifiques était que les smartphones vont modifier ou améliorer la plasticité quotidienne du cerveau humain et que ce que les chercheurs nomment notre « histoire numérique », stockée dans le petit mobile que nous avons dans la poche contient une énorme quantité d'informations sur la façon nous utilisons nos doigts.

Pour comprendre le lien de l'usage numérique à l'activité cérébrale, les chercheurs ont enregistré via l'électroencéphalographie (EEG) la réponse du cerveau au contact mécanique du pouce, de l'index et des autres doigts des usagers d'écrans tactiles vs mobiles de la vieille école. Les chercheurs constatent que l'activité électrique dans le cerveau des utilisateurs de smartphones se renforce lorsque 3 doigts touchent l'écran. La quantité d'activité dans le cortex s'avère directement proportionnelle à l'intensité de l'usage du smartphone. L'extrémité du pouce reste sensible aux fluctuations de l'usage au jour le jour: plus le dernier épisode d'utilisation du smartphone est proche, plus l'activité corticale associée est élevée.

Notre « histoire numérique » façonne une partie du traitement cérébral : Les chercheurs suggèrent que les mouvements répétitifs sur l'écran tactile remodèlent le traitement sensoriel de la main, avec des mises à jour quotidiennes de la représentation du bout des doigts dans le cerveau. En synthèse, le traitement sensoriel dans le cortex serait continuellement façonné par la technologie numérique.

Source: Current Biology 23 Dec, 2014 DOI: org/10.1016/j.cub.2014.11.026 Use-dependent cortical processing from fingertips in touchscreen phone users

Autres actualités sur le même thème