Vous recherchez une actualité
Actualités

PODOLOGIE: Seul un Français sur 3 part de bon pied

Actualité publiée il y a 6 années 10 mois 1 semaine
UFSP

Douleurs, mycoses, cors, durillons ou pieds plats, 2 Français sur 3 ont mal aux pieds et un sur 2 n'a pas le pied "normal", selon cette enquête 2012 sur la santé des pieds des Français, qui confirme les tendances mesurées par l’Observatoire de la santé du pied de l’Union Française de la Santé du pied (UFSP). Pourtant seule une femme sur 3 et seul un homme sur 5 ont recours au podologue pour des soins de pédicurie. Un rappel à prendre soin de ses pieds pour une meilleure mobilité !

67 % des Français ressentent des douleurs au niveau des pieds et 37 % ont des problèmes au niveau des ongles des pieds (mycosés, traumatiques, plicaturés). Des problèmes qui s'intensifient avec l'âge. Plus d'une femme sur 3 a des cors aux pieds et près de 40% des durillons. Le chaussage intervient dans la prévalence des problèmes de pied : Si 28,8 % des hommes portent habituellement des baskets, 15 % des femmes portent des chaussures à talon et sont les plus nombreuses à se plaindre de douleurs au niveau de l'avant-pied, du genou, des jambes et des orteils.


Seul un Français sur 2 a des pieds « normaux » car 26,7 % ont les pieds plats et 24,4 % ont les pieds creux. L'arrière-pied est fréquemment dévié à l'extérieur (48,1 %) ou en dedans (12,8 %). D'où des douleurs liées à la déformation du pied (13,1%), localisées sur le pied globalement 7,5 %), sur la voûte plantaire (8,6 %), le talon (9,2 %), le métatarse (10,0 %), l'avant-pied (4,5 %), la cheville (2,9 %) et qui dans certains cas vont toucher le dos (2,5 %), le tendon d'Achille (1,94 %) et le genou (2,5 %).

Pourtant seuls 42,9 % des sujets soignent leurs pieds, en appliquant de la crème hydratante. Seuls 30,5 % ont recours au podologue et plus fréquemment les femmes (35,2 %) que les hommes (20,2 %). 20 % des Français qui consultent portent des orthèses plantaires. Enfin, chez les 20,3 % des personnes qui portent des orthèses plantaires, plus de 66 % d'entre elles déclarent une douleur réduite.