Vous recherchez une actualité
Actualités

PSYCHO: Le contact tactile ou l'haptique pour dissiper les angoisses existentielles

Actualité publiée il y a 5 années 10 mois 3 semaines
Psychological Science

Une rapide tape sur l’épaule ou un léger contact physique amical peut contribuer à dissiper l’anxiété ressentie par certaines personnes souffrant d’une faible estime de soi ou de troubles connexes, comme la dépression. Le contact tactile, le « toucher » ou «haptique» est une thérapie confirmée par cette étude néerlandaise, même lorsqu’il s’agit de contact avec un objet inanimé, mais chargé d’émotion, comme un ours en peluche.

Les personnes ayant une faible estime de soi sont souvent confrontées à des angoisses existentielles. Les chercheurs de l'Université d'Amsterdam confirment, à partir d'une série d'expériences, que des contacts tactiles interpersonnels, même anodins, peuvent contribuer à soulager des préoccupations existentielles et redonner « un sens à la vie ».


· Dans une première expérience, un expérimentateur s'approche des participants pour leur remettre un questionnaire tournant autour de la peur de la mort, et ce faisant, il donne à certains des participants seulement une brève tape sur l'épaule. Ce bref contact sur ​​l'épaule suffit à réduire chez ces participants, leur angoisse de la mort.

· Une seconde expérience montre que des personnes à faible estime de soi, qui reçoivent un geste amical, vont souhaiter retisser des liens sociaux lorsqu'on les confronte à leur mortalité.

· Si on rappelle la perspective de la mort à des personnes qui ont une faible estime de soi, leur désir de contact augmente, même vis-à-vis d'un simple ours en peluche.

· Les participants vont attribuer une valeur supérieure à l'ours en peluche si on les confronte à leurs craintes existentielles.

· Enfin, dans une autre expérience, un ours en peluche –en comparaison d'une boîte en carton- conduit les personnes à faible estime de soi à être moins sur leur défensive lorsqu'on leur évoque cette idée de la mort.

Ces 5 expériences révèlent également une différence frappante, les personnes qui ont une haute estime de soi ne sont pas affectées positivement ou négativement par ces différentes formes de contact tactile.

En conclusion, ces différentes expériences confirment l'importance du contact tactile, en particulier pour les personnes qui ont une faible estime de soi. Non seulement le contact interpersonnel apparaît comme un facteur puissant de signification existentielle, mais même toucher un simple ours en peluche peut contribuer à apaiser des angoisses existentielles.

Le contact tactile devrait donc être intégré dans les thérapies cognitives traditionnelles pour mieux prendre en charge les troubles de l'estime de soi et autres troubles existentiels, dont la dépression et l'anxiété, soulignent les auteurs. Des chercheurs qui étudient actuellement les possibilités de contact interpersonnel simulées par « veste haptique », une veste qui pourrait apporter par voie électronique, l'impression…d'être embrassé.

Source: Psychological Science November 4, 2013, doi: 10.1177/0956797613483478 Embodied Terror Management Interpersonal Touch Alleviates Existential Concerns Among Individuals With Low Self-Esteem

Accéder aux dernières actualités en Psycho

Lire aussi : DÉVELOPPEMENT: Le foetus s'initie au toucher dans l'utérus de la mère -

Autres actualités sur le même thème