Actualités

RADIOACTIVITÉ : PIC radioactif relevé en Guyane

Actualité publiée il y a 11 années 2 mois 2 semaines
IRSN

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) informe que son réseau Teleray a relevé une élévation anormale de radioactivité observée à Cayenne (Guyane) entre le 11 et le 12 avril 2011. Cette observation, sur quelques heures laissent supposer une origine locale, sans relation avec la dispersion des rejets radioactifs de la centrale de Fukushima. Une investigation est actuellement en cours pour en déterminer l’origine.

L'élévation anormale du débit de dose ambiant a débuté dans la journée du 11 avril 2011 vers 9h00 (heure locale) pour atteindre un maximum de 2500 nanoSievert par heure (nSv)/h le 11 avril 2011 à 15h20 heure locale (18h20 en heure TU). Le débit de dose mesuré a ensuite décru en quelques heures pour revenir à son niveau habituel (environ 70 nSv/h) le 12 avril à 6h50.


Dysfonctionnement de la sonde de mesure? Conditions météorologiques? Ou rejets radioactifs de

l'accident nucléaire de Fukushima? Ces deux dernières explications sont a priori exclues par l'IRSN qui a engagé des investigations, en coopération avec la préfecture de Guyane, pour rechercher l'origine de cette élévation anormale du débit de dose ambiant mesuré par cette balise.

A ce jour, l'IRSN

- Rejette l'hypothèse de rejets radioactifs de l'accident nucléaire de Fukushima survenu le 12 mars,

- rejette une explication liée aux conditions météorologiques (temps sec et ensoleillé) ou à des travaux en cours.

L'élévation ayant été très rapide, elle pourrait avoir pour cause la dispersion atmosphérique de radionucléides à partir d'une source d'émission locale non identifiée à ce jour, comme une incinération accidentelle de source radioactive?

Un dysfonctionnement de la sonde de mesure n'est pas à exclure, conclut l'Institut qui rappelle qu'une enquête est en cours auprès du fournisseur de l'équipement pour évaluer cette possibilité.