Vous recherchez une actualité
Actualités

SANTÉ PULMONAIRE: Brûler de l'encens plus dangereux que griller une cigarette?

Actualité publiée il y a 3 années 8 mois 3 semaines
Environmental Chemistry Letters

Cette analyse de la fumée de l'encens, utilisé depuis des milliers d'années, constate une cytotoxicité et une génotoxicité supérieures à celle de la fumée du tabac. En effet, même si les modes d’utilisation de l’encens et du tabac sont très différents, si la quantité de fumée d’encens qui pénètre dans les poumons dépend de la façon dont il est brûlé et de l’air environnant, ces nouvelles données, présentées Environmental Chemistry Letters, montrent que sa fumée contient de nombreux produits chimiques, dont certains peuvent être toxiques et nuisibles.

Les chercheurs ont analysé les effets des fumées de l'encens et du tabac directement sur des cellules animales et des bactéries en laboratoire en regardant aussi si ces effets incluaient des mutations dans l'ADN des cellules. Leurs résultats sont à prendre avec précaution car l'encens n'est pas fumé et donc, dans la réalité ses effets sur les cellules pulmonaires pourraient être différents. Cependant, l'étude rappelle, a minima, que toute combustion a ses effets sur les poumons.


Les chercheurs de la South China University of Technology et d'un fabricant de tabac, la China Tobacco Guangdong Industrial Company ont identifié et mesuré les types de particules et de produits chimiques dégagés par la fumée de l'encens et du tabac, en brûlant 4 bâtons d'encens et une cigarette dans une machine permettant de recueillir des particules de fumée à travers une série de filtres. Puis ils ont testé les effets des résidus de fumées sur des bactéries et des cellules animales dans des boîtes de Pétri.

Ils montrent que la fumée de l'encens dégage un mélange de particules fines et ultrafines, déjà connues pour être néfastes pour la santé pulmonaire. Précisément, 64 composés, recueillis et identifiés à partir des 4 bâtons d'encens.

Des composés irritants et toxiques :

· La fumée d'encens produit des particules fines et des composés chimiques qui peuvent irriter les poumons et nuire à la santé.

· Les 4 échantillons de fumée d'encens et l'échantillon de fumée de cigarette entraînent différents degrés de mutation dans les cellules de salmonelles.

· Les 2 fumées s'avèrent toxiques pour les cellules ovariennes animales, même à faible niveau d'exposition.

· Globalement, la fumée de l'encens s'avère plus toxique à exposition comparable que la fumée de cigarette.

Les chercheurs concluent à un effet cytotoxique et génotoxique de la fumée de l'encens, mais précisent qu'ils ne peuvent pas conclure à des effets supérieurs à ceux de la cigarette en raison du petit nombre d'échantillons analysés et de la grande variabilité de l'utilisation de bâtons d'encens et de la consommation de cigarettes. Enfin, les personnes atteintes d'affections pulmonaires devraient éviter d'utiliser de l'encens.

Source: Environmental Chemistry Letters August 24 2015 DOI: 10.1007/s10311-015-0521-7 Higher cytotoxicity and genotoxicity of burning incense than cigarette

Lire aussi: POLLUTION de l'AIR INTÉRIEUR: C'est 20.000 décès par an en France -


Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages