Vous recherchez une actualité
Actualités

Semaine mondiale de l'ALLAITEMENT MATERNEL: Soutenir encore 2 mères sur 3

Actualité publiée il y a 7 années 1 mois 3 semaines
WABA

Encore aujourd’hui, à peine un nourrisson sur trois est nourri exclusivement au sein pendant les 6 premiers mois de sa vie. Chaque année, du 1er au 7 août et dans plus de 170 pays, la Semaine mondiale de l’allaitement maternel rappelle pourtant l’importance de l’allaitement au sein pour une meilleure santé de l’Enfant. Selon l’Alliance mondiale en faveur de l’allaitement au sein, qui coordonne cette manifestation et l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’allaitement maternel est le meilleur moyen d’apporter aux nouveau-nés tous les nutriments dont ils ont besoin. Un allaitement recommandé par l’OMS, lorsque cela est possible au moins durant les 6 premiers mois de vie de l’enfant.

En 1990, était signée par l'OMS et l'UNICEF, la Déclaration «Innocenti» sur la protection, l'encouragement et le soutien de l'allaitement maternel. Deux années plus tard, l'Alliance mondiale pour l'Allaitement Maternel (WABA) lançait la première « World BreastfeedingWeek » sur le thème de l'Allaitement maternel, une initiative des hôpitaux. Si de nombreux progrès ont été accomplis en 20 ans, davantage de soutien peut encore être apporté à toutes les femmes en mesure de d'allaiter leurs bébés. Premier grand bénéfice de l'allaitement maternel,


contrer la malnutrition responsable d'environ un tiers des décès chez les enfants de moins de cinq ans. Alors que plus des deux tiers de ces décès, souvent liés à des pratiques d'alimentation inappropriées, surviennent durant la première année de vie, l'allaitement maternel pourrait permettre de sauver des milliers de vies d'enfants.

Développer l'immunité : Non seulement le lait maternel est l'aliment idéal pour les nouveau-nés et apporte tous les nutriments nécessaires à leur développement, mais il contient aussi des anticorps qui les protègent de maladies courantes telles que la diarrhée et la pneumonie, les deux premières causes de mortalité de l'enfant dans le monde.

Une meilleure santé à l'âge adulte : Au-delà, il a également été démontré que l'allaitement maternel aide à rester en bonne santé tout au long de la vie. Une fois adultes, les personnes qui ont été allaitées au sein ont souvent une tension artérielle et une cholestérolémie plus basses et souffrent plus rarement de surpoids, d'obésité ou de diabète de type 2.

Allaiter au sein, ça s'apprend : De nombreuses associations et établissements de santé soutiennent des initiatives d'aide à l'allaitement avec la contribution de conseillers qualifiés. Une initiative de l'OMS et de l'UNICEF a permis de fédérer plus de 20 000 établissements «amis des bébés», dans 152 pays. Pourtant, à peine un nourrisson sur trois est nourri exclusivement au sein pendant les 6 premiers mois de sa vie : Il reste encore beaucoup de mères à convaincre et à soutenir car moins de 40% des nourrissons seront allaités exclusivement au sein durant les 6 premiers mois de vie. Il reste de nombreuses actions à mener comme des campagnes et des bases d'informations techniques solides, l'élaboration de lignes directrices au conseil, la promotion et le soutien de l'alimentation du nourrisson aux niveaux des politiques, des services de santé et de la communauté…

Sources: OMS, 20th World Breastfeeding Week (Visuel OMS)

Accéder aux dernières actualités sur l'Allaitement

Accéder au dossier Allaitement Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème