Vous recherchez une actualité
Actualités

TOUX: Le chocolat et sa théobromine plus efficaces que la codéine

Actualité publiée il y a 6 années 11 mois 4 semaines
British Thoracic Society

Cette nouvelle étude britannique présentée lors de la Réunion d’hiver de la British Thoracic Society à Londres et rapportée par le Daily Mail, rappelle un truc d’antan, mais déjà suggéré par une précédente étude scientifique : Un peu de chocolat peut contribuer à prévenir la toux. En cause cette substance chimique du cacao, la théobromine, qui pourrait être la base de nouveaux traitements. En attendant, reste…le chocolat.

Le chocolat contre la pression artérielle, et même pour garder un bel IMC ou se redonner du muscle, on ne compte plus les bénéfices d'une consommation raisonnable de chocolat. Son bénéfice pour la santé cardiovasculaire a déjà été démontré à de nombreuses reprises, en raison de ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. L'association entre la consommation de chocolat et le risque d'AVC chez les femmes a été déjà suggérée, puis récemment confirmée chez les hommes. Ces bénéfices cardiovasculaires sont liés aux antioxydants également présents dans le thé et le vin rouge. Ici il s'agit d'un autre composé du cacao, la théobromine.


La théobromine se montre plus efficace que la codéine : Les chercheurs du National Heart and Lung Institute (NHLI) et de l'Imperial College de Londres ont regardé si la théobromine pourrait prévenir la toux provoquée artificiellement chez 10 participants en bonne santé, non-fumeurs ayant reçu de la théobromine puis de la capsaïcine, pour stimuler le réflexe de la toux. La théobromine se montre plus efficace dans le traitement de la toux que la codéine, souvent utilisée dans les médicaments contre la toux, ou que le placebo. Pour le Dr Omar Sharif Usmani, pneumologue au NHLI, d'autres recherches sont nécessaires pour développer d'autres traitements contre la toux – alors qu'aucun traitement efficace n'existe- et il reste prématuré de conseiller le chocolat en cas de toux chronique.

Un bénéfice déjà suggéré : Cependant, dès 2004, des chercheurs du même Imperial College montraient, également sur 10 participants, que ce composé du chocolat pouvait prévenir la toux et mettre fin à une toux persistante, dans une étude publiée dans le Faseb Journal (2). Il s'agissait déjà de la théobromine, qui se montrait de 30% plus efficace pour arrêter la toux persistante par rapport à la codéine. Lorsque les volontaires recevaient de la théobromine, la concentration de capsaïcine nécessaire pour induire une toux était d'environ un tiers plus élevée vs placebo. Cette petite étude montrait également que, contrairement aux traitements standards contre la toux, la théobromine n'induisait aucun effet indésirable.

Alors que de nombreux sirops contre la toux, en raison de leurs possibles effets indésirables sont depuis peu délivrés sur prescription médicale et que les mucolytiques et mucofluidifiants sont aujourd'hui interdits dans le traitement de la toux du nourrisson, quel risque y-aurait-il à tenter de soulager la toux et de se faire plaisir avec un peu de chocolat ?

Sources:

Daily Mail 13 December 2012 Sweet remedy: Chocolate can help you beat persistent coughs

Faseb Journal November 17, 2004, doi:10.1096/fj.04-1990fje Theobromine inhibits sensory nerve activation and cough (Visuel © auremar - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur la Toux et le Chocolat

Autres actualités sur le même thème