Vous recherchez une actualité
Actualités

Trouble de la DÉGLUTITION: Normal avec l'âge?

Actualité publiée il y a 4 années 7 mois 1 semaine
Dysphagia

Près de 40% des personnes âgées de 60 ans et plus vivent avec un trouble de la déglutition. Cette recherche de l’Université de Missouri-Columbia explique comment le vieillissement contribue à expliquer le développement de ces troubles ou dysphagie. Les conclusions publiées dans la revue du même nom, ont des implications pratiques pour les interventions cliniques.

La dysphagie est un problème majeur de santé associé au vieillissement. Cependant on ne savait pas si la dysphagie fait partie d'un vieillissement en bonne santé ou si elle est causée par une maladie liée à l'âge encore non diagnostiquée, comme la maladie de Parkinson ou la sclérose latérale amyotrophique (SLA). Ici, les chercheurs de l'Université du Missouri établissent un modèle qui identifie le vieillissement comme un facteur clé dans le développement de la dysphagie, ce qui va permettre le développement de nouveaux traitements.


Alors qu'après 50 ans, la capacité à avaler rapidement et en toute sécurité se détériore et progressivement ensuite avec l'âge, explique le Dr Teresa levier, professeur d'otorhinolaryngologie à l'UM, notre recherche montre que la presbyphagie (ou troubles de la déglutition chez la personne âgée) peut se développer naturellement et indépendamment d'une autre maladie.

La presbyphagie, c'est quoi ? Les personnes avec presbyphagie ont une déglutition lente, retardée et non coordonnée qui peut aller jusqu'à compromettre la fonction respiratoire. Le trouble est donc associé au risque de développer une malnutrition et une pneumonie d'aspiration. Des risques encore accrus si le patient souffre de maladies pré-existantes comme une maladie neurodégénérative, un cancer de la tête et du cou, ou lorsqu'il vient de subir une chirurgie majeure.

Une vidéofluoroscopie pour souris ? La vidéofluoroscopie qui permet d'observer et de filmer la déglutition par radiographie est le mode de diagnostic standard. On observe le patient en train d'avaler différents aliments et liquides mélangés à un agent de contraste visible par fluoroscopie afin d'évaluer sa capacité à avaler. Cependant, pour cette étude, les chercheurs se sont « contentés » d'étudié la fonction de déglutition chez des souris en bonne santé et tout au long de leur durée de vie, à l'aide d'un fluoroscope miniaturisé et un protocole de test original, capable de déterminer si une souris a la dysphagie. En travaillant ainsi, les chercheurs ont pu constater que les souris présentent des symptômes de dysphagie similaires à ceux d'adultes vieillissants en bonne santé.

15 mesures permettent de comparer la fonction de déglutition des souris par rapport à la déglutition humaine. Ces mesures confirment que symptômes de la déglutition de la souris qui se développent avec l'âge ressemblent étroitement aux dysfonctionnements observés chez les personnes âgées: Une déglutition ralentie, une fonction de la langue altérée, une plus grande quantité avalée et une augmentation du trajet du liquide avalé, de la gorge à l'estomac. Bref, des constatations précises qui indiquent des voies spécifiques de prise en charge de ces différentes caractéristiques de la presbyphagie.

Source: Dysphagia 2015 Mar 18 Videofluoroscopic Validation of a Translational Murine Model of Presbyphagia (Visuel© javy - Fotolia.com)

Lire aussi: Troubles de la DÉGLUTITION: Le meilleur moyen de faire passer la pilule -

Autres actualités sur le même thème