Vous recherchez une actualité
Actualités

ULCÈRE de JAMBE: L'acide hyaluronique prouve son efficacité dans la cicatrisation

Actualité publiée il y a 8 années 1 semaine 6 jours
Soins de plaies

On connaissait déjà l’utilisation de l’acide hyaluronique dans le traitement des rides, ces 3 études cliniques, présentées le 22 septembre, par les Professeurs Olivier Dereure (Montpellier) et Philippe Humbert (Besançon) lors d’une conférence des Laboratoires Genevrier, démontrent son rôle important à toutes les phases du processus de cicatrisation, en particulier lors du soin d’ulcère de jambe, un type de plaie pour lequel la cicatrisation est prolongée, voire…peut n’être jamais obtenue.

Les ulcères veineux, une cicatrisation prolongée parfois impossible: Dans l'ulcère de jambe, causé par une augmentation de la pression veineuse à la marche, les anomalies vasculaires aboutissent à une réduction des capacités normales de cicatrisation de la peau. S'il devient aujourd'hui possible de prévoir les événements pouvant se produire au cours du processus de cicatrisation et d'estimer le délai approximatif nécessaire à cicatrisation, les professionnels de santé rencontrent encore des plaies dont la cicatrisation est prolongée, voire n'est jamais obtenue.


L'ulcère a un impact important sur la qualité de vie pouvant conduire à la sédentarité, l'isolement ou encore la perte d'image de soi. Si sa prévalence en France n'a pas été évaluée avec précision, on estime à plus de 500.000, le nombre de personnes atteintes d'ulcères à prédominance veineuse en France. Les soins de pansement sont donc primordiaux car ils permettent aussi au patient, au-delà du soin lui-même, à retrouver une certaine qualité de vie.

On connaît déjà l'utilisation de l'acide hyaluronique dans le traitement des rides, une étude récente portant précisément sur son effet cicatrisant vient d'être présentée par les Laboratoires Genévrier. Depuis 2001, les Laboratoires Genévrier proposent une gamme de produits et de dispositifs de santé (ialuset®) qui comporte cet acide hyaluronique, associé parfois à d'autres composés, en fonction de la nature de la plaie. Et c'est ce même acide hyaluronique, Sinovial®, qui est indiqué dans le traitement des articulations arthrosiques (gonarthrose) par visco-supplémentation.

L'acide hyaluronique possède un ensemble de propriétés physico-chimiques qui sous-tendent ses effets pro-cicatrisants, hygroscopiques, rhéologiques, viscoélastiques, anti-radicalaires et anti-oxydantes. In vivo, l'acide hyaluronique joue un rôle important à toutes les phases du processus de cicatrisation en favorisant l'activation et la migration cellulaire, en modérant les conséquences de l'inflammation par ses propriétés anti-oxydantes et en participant au remodelage cutané. Au cours de cette phase ultime du processus de réparation cutanée qui conditionne le futur aspect esthétique de la cicatrice, l'acide hyaluronique fait preuve d'un effet structurant, notamment par son action sur la cohésion cellulaire et la néo-vascularisation.

3 études cliniques menées aux standards de l'Evidence Based Medicine (EBM): 2 études mettent en évidence un gain d'environ 30% (en un mois et demi) sur la réduction de la surface de la plaie, grâce à l'acide hyaluronique contenu dans ialuset® crème et ialuset® compresse, versus un comparateur neutre. La troisième étude montre une supériorité de ialuset® compresse sur la qualité de la peau péri-lésionnelle ainsi que sur l'appréciation de son efficacité par les patients et les soignants.

Autres actualités sur le même thème