Vous recherchez une actualité
Actualités

ALIMENTATION: Sucres? Graisses? Aucun impact sur la santé des personnes âgées!

Actualité publiée il y a 6 années 9 mois 1 semaine
Journal of Nutrition Health and Aging

Le régime alimentaire n’a aucune influence sur la santé des personnes âgées, à partir de 75 ans, suggère cette étude de Penn State publiée dans l’édition de janvier du Journal of Nutrition Health and Aging qui n’identifie, à cet âge, aucune association entre apports élevés en sucres et en graisses et maladies cardiaques et métaboliques.

L'étude menée sur des personnes de 75 ans et plus suggère que les « soumettre » à un régime restrictif pour traiter leur excès de poids ou d'autres maladies n'auraient que très peu de bénéfices. Le Dr Gordon Jensen, chef du Département des sciences de la nutrition à Penn State rappelle qu'alors il y a une vingtaine d'années on imaginait les personnes de cet âge comme petites et frêles, aujourd'hui, aux Etats-Unis, lieu de l'étude, 30% d'entre elles sont en surpoids, et, en 2030, près de 30% d'entre elles devraient être atteintes d'obésité. Il cite cette récente étude qui montre qu'un léger surpoids n'est pas forcément néfaste pour la longévité…


Si de « mauvaises » habitudes alimentaires, dont le régime alimentaire occidental, impliquent des apports trop élevés en graisses et en sucres, contribuent à l'obésité et à ses comorbidités, jusqu'à présent, aucune étude ne s'était posé la question de la légitimité d'interventions chez des personnes âgées de 75 ans et plus. Cette analyse sur 449 personnes âgées de 76 ans en moyenne, participant à la cohorte co-menée par la Penn State et le système de santé Geisinger sur les effets de l'état nutritionnel et de l'alimentation sur la santé de plus de 20.000 personnes âgées, a évalué les modèles alimentaires des participants en appelant chacun d'eux par téléphone 4 ou 5 fois au cours d'une période de 10 mois et en les interrogeant sur leur régime alimentaire au cours des dernières 24 heures. Les participants ont été répartis sur l'un des 3 différents modes d'alimentation,

· « sucreries et produits laitiers », un régime alimentaire caractérisée par la plus forte proportion d'énergie provenant de produits de boulangerie, produits laitiers, café et thé sucré et desserts lactés avec de faibles apports en volaille.

· «régime santé», caractérisé par des apports relativement élevés de pâtes, nouilles, riz, fruits entiers, volaille, noix, poisson et légumes, de faibles apports d'aliments frits, de viandes transformées et de boissons gazeuses.

· «régime occidental», caractérisée par des apports plus élevés de pain, œufs, graisses, aliments frits, alcool et les boissons gazeuses, et faibles apports de produits laitiers et de fruits entiers.

L'absence de relation entre habitudes alimentaires et maladies cardiovasculaires : Les chercheurs ont bien identifié, à partir des dossiers médicaux, ceux des participants qui ont développé une maladie cardiovasculaire, un diabète, l'hypertension et un syndrome métabolique au cours de la période de suivi de 5 ans, mais ils n'ont trouvé aucune relation entre les habitudes alimentaires et la prévalence de ces maladies et, en particulier, aucun risque accru d'hypertension chez les personnes qui suivaient le régime « sucreries et produits laitiers ».

"Nous ne savons pas si les participants avaient ces habitudes alimentaires durant toute leur vie d'adulte, mais nous le soupçonnons », explique l'auteur. Des résultats qui suggèrent qu'à un âge avancé, il y a peu d'avantages à imposer des régimes trop restrictifs, et a fortiori, lorsque l'apport alimentaire peut déjà être insuffisant. Il y a également peu d'avantage, sauf affection grave, à priver une personne âgée du plaisir d'un aliment qu'elle aime.

Source: The journal of nutrition, health & aging 10.1007/s12603-012-0082-4 January 2013 Dietary patterns and diet quality among diverse older adults: The university of Alabama at Birmingham study of aging

Lire aussi : L'OBÉSITÉ légère associée à une mortalité moins élevée

Accéder au Dossier de Santé log : Dénutrition et prise en charge à domicile du sujet âgé Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème