Vous recherchez une actualité
Actualités

BOISSONS ÉNERGISANTES: Leur consommation associée à l'usage de drogues

Actualité publiée il y a 5 années 8 mois 6 jours
Journal of Addiction Medicine

Avec jusqu'à 500 ml de caféine, une boisson énergisante a un effet « dopant » et c’est sans grande surprise que leur consommation, majoritairement par les jeunes, apparaît associée à celle d’autres substances, licites et illicites, comme l'alcool, le tabac, le cannabis et les amphétamines. Cette étude menée à l’Université du Michigan, cofinancée par le National Institute on Drug Abuse (NIDA/NIH) et publiée dans le Journal of Addictive Medicine confirme l’émergence de la polyconsommation par certains groupes d'adolescents « à la recherche de sensations fortes ».


Les adolescents qui consomment des boissons énergisantes, comme le Red Bull, sont ainsi 2 fois plus susceptibles de consommer de l'alcool et de la drogue, selon l'étude qui a interrogé 22.000 élèves du secondaire. Les jeunes participants ont renseigné leur consommation de boissons de tous types, leurs habitudes tabagiques, t leur usage de drogues (cannabis, amphétamines,…). Les chercheurs ont pris en compte les facteurs de confusion possibles dont de mode de vie, et le niveau socioéconomique de la famille. L'analyse constate que,

· près d'un tiers des adolescents âgés de 13 à 18 ans consomment au moins une boisson énergisante par jour,

· un peu moins d'un étudiant sur 2, au moins une boisson gazeuse par jour,

· avec un pic dans la tranche d'âge 13 à 14 ans -qui correspond à la période d'expérimentation de substances telles que le tabac, l'alcool et le cannabis.

· Enfin, une consommation élevée de boissons énergétiques s'avère associée à l'usage de ces substances.

Précisément,

· 35% des adolescents âgés de 13 à 14 ans consomment des boissons énergisantes et 51 % des boissons gazeuses et 23 % des boissons gazeuses light, chaque jour,

· 30% des adolescents âgés de 15 à 16 ans consomment des boissons énergisantes et 46 % des boissons gazeuses et 21 % des boissons gazeuses light, chaque jour,

· 31 % des adolescents âgés de 17 à 18 ans consomment des boissons énergisantes et 43 % des boissons gazeuses et 19 % boissons gazeuses light, chaque jour,

· la consommation de boisson énergisante est la plus élevée aux âges de 13-14 ans,

· les garçons en sont plus fortement consommateurs que les filles.

· Vivre chez ses parents + un niveau d'éducation moyen ou supérieur des parents est associé à une consommation moindre de boissons énergisantes,

· La plus forte prévalence de l'usage de drogues ou de substances licites est constatée sur la tranche 17,18 ans : Les taux d'usage sont :

- 39 % pour l'alcool,

- 17 % pour le tabac,

- 21 % pour le cannabis,

- 4 % pour les amphétamines.

· Une consommation élevée de boissons énergétiques est associée à un usage fréquent de toutes substances confondues, dans les 30 derniers jours,

· une consommation élevée de boissons gazeuses, tous types confondus, est également associée à un usage fréquent de toutes substances confondues, dans les 30 derniers jours,

· l'association est plus forte avec les boissons énergisantes.

.

Certes, il s'agit d'une étude d'association et non de relation de cause à effet, mais on sait également que les boissons énergétiques sont fréquemment consommées avec de l'alcool. Par ailleurs, les auteurs suggèrent que les adolescents à comportements à risques pourraient être plus susceptibles de consommer ce type de boissons.

Caféine, taurine, et autres substances stimulantes contenues dans les boissons énergétiques n'ont pas leur place dans l'alimentation des enfants et des adolescents -au même titre que l'alcool, le tabac ou le cannabis. Les auteurs rappellent la consommation de grandes quantités de caféine sur une base régulière peut entraîner l'irritabilité, l'anxiété et l'insomnie et que la consommation de boissons énergisantes en association avec l'alcool est associée à la survenue d'effets indésirables, cardiaques, neurologiques, psychiatriques voire rénaux.

Source: Journal of Addiction Medicine February 2014 doi: 10.1097/01.ADM.0000435322.07020.53 Energy Drinks, Soft Drinks, and Substance Use Among United States Secondary School Students (Visuel © Joshua Resnick - Fotolia.com)

Lire aussi: BOISSONS ÉNERGISANTES: Dangereuses avec l'alcool?

BOISSONS ÉNERGISANTES: Attention, caféine, dangereux pour l'Enfant -

Autres actualités sur le même thème